ENSCI - Les Ateliers

MOS(KIT)O remporte quatre prix à Boston pour le concours iGEM !

Ce dernier week-end d'octobre, une équipe pluridisciplinaire, composée de dix-neuf étudiants(1) dont trois de l'ENSCI, défendait son projet à Boston au concours iGEM (international Genetically Engineered Machine)(2) initié par le MIT (Massachusetts Institute of Technology) aux Etats-Unis. C'est la première fois que des élèves designers participaient, au côté de l'Institut Pasteur, à ce concours et c'est l'ENSCI qui inaugurait ce défi. Mais c'est également cette fois-ci que l'équipe raflait un maximum de prix dont la Gold Medal !(3)

Dans le cadre de la thématique de recherche "Design et biologie"(4), portée à l'ENSCI par Guillian Graves, trois élèves designers ont rejoint des étudiants en biologie, physique, chimie et droit pour former l'Equipe pluridisciplinaire de l'Institut Pasteur-Paris et développer un projet d'ampleur internationale. Le concours annuel iGEM (International Genetically Engineered Machine) a été mis en place, en 2004 par le MIT aux États-Unis, pour promouvoir la recherche dans le domaine de la biologie synthétique. Les membres de cette nouvelle équipe ont ainsi tous contribué, en partageant leurs compétences et leur expertise, à l'avancement de la biologie synthétique.
L'équipe Pasteur-Paris a décidé de se concentrer sur le moyen de prévenir et d'éviter certaines épidémies et choisi de travailler sur les arbovirus. Transmis par les moustiques, ces virus causent de graves maladies chez l'homme et se propagent à un rythme alarmant à l'échelle mondiale. La seule méthode jusqu'ici utilisée, pour lutter contre ce fléau, est celle des insecticides et reste extrêmement dommageable pour l'environnement. De plus, les moustiques développent une résistance à ces produits, ce qui diminue, voire annihile, leur efficacité.

Ce travail d'une année, pour l'équipe Pasteur-Paris, a donné lieu au développement du kit MOS(KIT)O. Il est composé d'un piège à moustiques, d'un patch de diagnostic biodégradable et d'un outil d’analyse - cartographie. Ce système, rapide et facile à utiliser par les administrations locales, permet de créer une cartographie détaillée des territoires peuplés de moustiques infectés et cela pratiquement en temps réel, ce qui limite l'usage des insecticides aux seules régions touchées.

Pour comprendre le projet et savoir en quoi les échanges de compétences ont été inédits :
http://2016.igem.org/Team:Pasteur_Paris/Design 

Toute l'équipe au complet viendra parler du projet au cours d'une table ronde, le 1er décembre prochain. Plus d'informations très prochainement.

(1)Université Pierrre et Marie Curie, Université Paris Diderot, Paris Sud, ESPCI, ETSL, ENSCI-Les Ateliers.
Et les 3 étudiants de l'ENSCI sont : Lisa Dehove, Charlène Guillaume et Xavier Montoy, encadrés par le designer Guillian Graves, diplômé de l'ENSCI.

(2)iGEM est une compétition internationale annuelle créée par le MIT pour concevoir des bio-machines capables de réaliser des actions utiles pour l'environnement, l'énergie...

(3)La Gold Medal, le Best Applied Design Award, le Best Diagnostics Project Award et le Best Entrepreneurship Award 

(4)"Design et biologie" est un programme de recherche ANR Institut Carnot Arts, avec pour partenaires l’ENSCI-Les Ateliers, l’Institut Pasteur, l’Université Pierre et Marie Curie, qui traite de biomimetisme, bio fabrication 3D…
Plus largement l'équipe qui porte ce projet de recherche à l'ENSCI est composée de : Guillian Graves, designer, Noémie Lesartre, conseillère scientifique et technique et responsable du pôle matériaux et procédés et Olivier Hirt, responsable de la recherche.

  • Facebook
  • Google+
  • Twitter
  • Pinterest