ENSCI - Les Ateliers

Le design dans le champ de l’action publique

Dans le cadre du projet de Chaire Innovation publique mené par l’ENSCI et l’ENA, et d’un partenariat avec le Conseil départemental de Seine Saint-Denis, un workshop avec des élèves de l’ENSCI, encadré par Xavier Figuerola et Alexandre Mussche, interrogeait l’accès aux services sociaux et les étapes d’accueil des citoyens usagers dans les maisons de solidarité du département.

Faire œuvre de pédagogie est le lot quotidien des designers. Xavier Figuerola et Alexandre Mussche, tous deux diplômés de l’ENSCI (2009) et fondateurs de l’agence de design Talking Things, en font l’expérience sur le terrain. Les projets sur lesquels ils travaillent régulièrement relèvent du design de services publics*, car l’action publique n’a pas toujours fait l’objet d’une conception. Leurs interlocuteurs sont à la fois les acteurs sociaux, les acteurs des politiques publiques et les usagers. D’où cette nécessité d’expliquer le fondement de leur travail.

« Pour un designer, travailler sur un projet de politique publique relève du même processus que pour la conception d’une chaise. On intervient autant sur le processus que sur la forme et la manière. Le design revient à penser les choses à l’échelle de la personne », explique Xavier Figuerola.

Au mois de novembre dernier, les deux designers encadraient un workshop avec des élèves de l’ENSCI. Objectif* : explorer la question de l’évolution des métiers sociaux (assistant(e)s sociale(s), écrivain(e)s administratifs, conseiller(e)s d’insertion, …) liés aux transformations du secteur de l'action publique ; interroger les formes possibles d'une Maison des solidarités pour la ville d'Aulnay-sous-Bois et formuler des pistes de propositions.

Pour le CD93, c’était l’occasion de comprendre l’apport d’une démarche d’innovation par le design et ses modes de mise en œuvre dans l’action qu’elle a engagée sur la « Circonscription sociale du futur ». Ces échanges fructueux témoignent de la prise en compte, dans le parcours de formation des designers à l’ENSCI, de l’intervention du design dans le champ de l’action publique. Nombreux sont les designers issus de l'ENSCI, depuis quelques années, qui œuvrent dans ce domaine (Romain Thévenet, Laura Pandelle, Julien Defait, Yoan Ollivier, Xavier Figuerola, Alexandre Mussche...).

Pour ce workshop d'une semaine, une douzaine d'élèves** ont ainsi été sur le terrain pour engager un travail avec le réel, observer et échanger avec les usagers et les acteurs sociaux. Au terme du workshop, ils ont pu faire leurs préconisations et intéresser les travailleurs sociaux avec des propositions souvent simples à mettre en œuvre comme par exemple : un "plan des solidarités" interactif sur lequel l'usager pourrait visualiser sa ville et localiser les différents services auxquels il est rattaché ; un arrêt de bus et un véhicule estampillé de son logo pour transporter les usagers à destination de la Maison des Solidarités ; à l'entrée de la Maison, un espace pourrait orienter immédiatement les usagers dès leur arrivée. Et puis, pourquoi pas re-questionner le fonctionnement même du service en bousculant les habitudes. La Maison des Solidarités serait un lieu encore plus solidaire si les usagers pouvaient "donner" rendez-vous à un professionnel au lieu d'en "prendre" un.

*"Le design de service, les approches participatives du design d’innovation sociale (associant des acteurs ou usagers d’un dispositif, ou habitants d’un lieu) sont aujourd’hui des champs à part entière du design. Le secteur de l’action publique, traversé par les transformations liées au numérique, à la participation des citoyens, ou au renouvellement de ses missions, se tourne en ce moment fortement vers ces approches du design."

** Rémy Aufort, Baptiste Cotten, Valentin Devos, Aïda Favraud, Jason Garcia, Constantin Heldman, Carlos Santana, Agathe Malbet, Nikita Malik, Félix Marye, Thibault Pfeiffer, Leïla Rami, Martin Tiessé.

  • Facebook
  • Google+
  • Twitter
  • Pinterest