ENSCI - Les Ateliers

Projet Atelier des Communs

L'ENSCI à la biennale de design
de Saint-Etienne

Cette année l'ENSCI sera présente avec deux projets, issus de studios expérimentaux réalisés avec des élèves durant le second semestre 2016, sous le signe des espaces de travail partagés.

L'un s'appelle Ecowork, il a été encadré par Marie Coirié et Katie Cotellon à l'ENSCI en partenariat avec l’association LKEcowork, et sera à la biennale du 9 mars au 9 avril dans l’espace Tiers-lieux. L'autre, piloté par Matali Crasset et Jean-François Gleyze, se nomme l'Atelier des communs, en partenariat avec le Master 2 recherche ENS Paris-Saclay, il sera à la biennale, du 27 au 30 mars, dans l'espace Lagon mobile.

Le projet Ecowork, proposé à l’ENSCI-Les Ateliers par l’association LKEcowork, a été développé et construit par le DESIS Lab* de l’ENSCI. L’objectif était d’imaginer et de concevoir les services associés à un futur réseau d’espaces de co-working solidaires et collaboratifs, les Ecowork. A travers leurs propositions, les élèves ont cherché à démontrer comment les pratiques éco-responsables transforment la perception et les usages des espaces, en y impulsant une dynamique collective. Le projet final emprunte la voie de l’innovation sociale, en effaçant des frontières entre espaces privés et publics induits par les nouveaux rapports au travail.
Les travaux et propositions seront présentés sur place, sous forme de scénarios, à travers des vidéos expliquant les différentes approches. Un projet encadré par Marie Coirié et Katie Cotellon.

L'Atelier des Communs est né de la nécessité d’un déplacement d’une institution telle que l’ENS Cachan sur le plateau de Saclay (campus parisien) et d’une expérimentation d’aménagements à l’ENSCI. L’Atelier des Communs engage une réflexion sur la mobilité, le travail et sur le maintien des spécificités propres à l’institution, tout en intégrant de nouveaux bâtiments : autant d’enjeux qui questionnent la mémoire collective, l’identité, les émotions partagées. Pour la Biennale, c'est le projet Convergence, proposé par 3 élèves**, qui a été choisi. Ce prototype d’espace de travail permet de fédérer des équipes autour de projets interdisciplinaires. D’un nouveau genre, il est doublé d’une plateforme numérique. Il sera présenté en avant première à Saint-Étienne, avant d’être expérimenté à Saclay. Un projet encadré par Matali Crasset et Jean-François Gleyze.

*Ce laboratoire - le premier en France - s’appuie sur le réseau DESIS (Design for Social Innovation and Sustainability) et est animé par Marie Coirié, designer diplômée de l'ENSCI et François Jégou, directeur de l’agence Strategic Design Scenarios.

 **Nicolas Hervé, Jean Alex Quach et Jason Garcia

  • Facebook
  • Google+
  • Twitter
  • Pinterest