ENSCI - Les Ateliers

Hale Bopp, projet de diplôme de Léa Bardin

"Main d'oeuvre" projet de diplôme de Ragna Ragnarsdottir Waywadt

La fontaine "Être ou ne paraître" d'Arthur Hoffner

La pièce à vivre ""Imajaghan" de Benjamin Alexandre Navet et de Paul Brissonet

La salle à manger "One Tool" de Martial Marquet

Pas moins de 5 prix remportés à la Design Parade de Hyères et de Toulon

Cinq de nos diplômés ont fait la une ce week-end à la Design Parade : deux à Toulon et trois à Hyères à la Villa Noailles. Pour sa 12e édition, le jury était présidé par Inga Sempé, diplômée de l'ENSCI.

Ce concours de jeunes créateurs, organisé chaque année lors de la Design Parade à la Villa Noailles à Hyères, et depuis deux ans à Toulon en parallèle, est consacré à la découverte de jeunes talents. 

Pour la Design Parade de Hyères :

Léa Bardin remporte la Mention spéciale du Jury, avec son projet de diplôme (Création industrielle 2016) "Hale Bopp"."Et si les jouets de nos enfants chantaient et leurs contaient des mythologies technologiques ?"

Ragna Ragnarsdottir Waywadt remporte la Mention spéciale Eyes on Talents/Frame, avec son projet de diplôme (Création industrielle 2016) "Main d'oeuvre". "En explorant la rencontre de la conception et de la fabrication, il s’agit de créer un processus où la production fait partie intégrante de la conception elle-même. Au lieu de faire un dessin et de le communiquer à des fabricants, on transformerait le support - le papier - du dessin en une réalité en trois dimensions." 

Arthur Hoffner (diplômé en Création industrielle en juin 2014) remporte le Prix du public de la ville de Hyères, avec sa fontaine "Être ou paraître".
"Les fontaines sont suspendues ou posées en équilibre sans que l'on en saisisse la technicité, car toute la mécanique est dissimulée dans les matériaux qui la composent. On peut se laisser aller au plaisir de la contemplation hypnotique, quelle soit méditative ou récréative"

Pour la Design Parade de Toulon

Alexandre Benjamin Navet (diplômé en Création industrielle en 2011) et Paul Brissonnet reçoivent le Grand Prix du Jury/Van Cleef & Arpels, avec leur pièce à vivre Imajaghan. 
"Le projet ambitionne de créer un environnement propice à la réflexion et à la production pour les créateurs en sommeil. Il s'agit de perturber les repères de l'habitat classique pour stimuler la recherche et rencontrer de nouveaux moyens d'expression."

Martial Marquet (diplômé en mastère spécialisé Création et Technologie contemporaine en 2012) a reçu la Mention spéciale Eyes on Talents/Frame.
"Au-delà de l'expérience partagée et de la découverte, cette salle invite à réfléchir sur la consommation des objets et la transmission des savoir-faire, en les mettant à la portée de chacun."

  • Facebook
  • Google+
  • Twitter
  • Pinterest