ENSCI - Les Ateliers

Propagation de la monotonie, exposition du 2 au 27 octobre à l'ENSCI

"Propagation de la monotonie", réalisée et proposée par l'association de culture scientifique F93, s'installe pour trois semaines dans ce qui préfigure la « Galerie des Ateliers »* à l’ENSCI. À l’occasion de la semaine de la science, du 7 au 15 octobre, cette exposition « met en récit le vaste équipement scientifique qu’est le grand collisionneur de hadrons (LHC) », le plus grand accélérateur de particules au monde.

"Propagation de la monotonie est le nom donné à une démarche de culture scientifique ayant pris pour objet le "Large Hadron Collider", ou "grand collisionneur de hadrons", l’accélérateur de particules le plus grand et le plus puissant du monde (...) À l’issue d’un travail minutieux de plus de deux années, associant de multiples modes d’appréhensions (anthropologique, littéraire, visuel, graphique), une installation audio-visuelle a vu le jour. L’ensemble des personnes* ayant contribué à son élaboration aurait le sentiment d’une victoire modeste si elle permettait, ne serait-ce qu’un peu, d’accéder au LHC, cette "cathédrale" enfouie, désireuse de se connecter à la fois à l’immensité de l’univers et aux mystère de l’infiniment petit." Marc Boissonnade, directeur de F93.

"Il semble aujourd’hui opportun d’offrir à notre école un lieu pour elle même et pour l’ensemble des acteurs qui composent cette communauté proche de la création et de l’innovation par le design pour l’industrie. Il s’agit de mettre à jour un espace de rencontre, de présentation, d’échange des connaissances, qui permette de singulariser une vision du design en adéquation avec l’esprit qui souffle ici même. Afin de préfigurer cette volonté, nous avons choisi d’accueillir, dans nos murs et dans l’attente de voir ce lieu éclore, un projet réalisé par F93, une association de culture scientifique et technique située à Montreuil.
Parmi les différents projets de recherche que mène cet organisme de médiation, Propagation de la monotonie correspond à une volonté de faire converger création, recherche et pluridisciplinarité. Cela débute par une question : comment représenter l’ineffable contenu au cœur du Grand collisionneur de Hadrons ? C’est un pari qui prolonge cette réflexion avec la réunion d’anthropologues, de vidéastes, de designers, d’artistes et de photographes afin d’aborder cette problématique de médiation technique et scientifique et finalement la faire sortir de son cadre.
L’installation présentée ici correspond au fruit de cette convergence disciplinaire à l’instar de la démarche du designer qui décentre notre point de vue et nos certitudes pour toujours résoudre une question (...)." Yann Fabès, directeur de l'ENSCI-Les Ateliers

Autour de l'exposition, une rencontre entre Sophie Houdart, anthropologue, Stéphane Sautour, plasticien et Grégoire Eloy, photographe, aura lieu à la documentation le jeudi 12 octobre à 18h

*ont contribué à Propagation de la monotonie : Sophie Houdart (anthropologue), Grégoire Eloy (photographe), Stéphane Sautour (plasticien), Simon Goubert (musicien), Eric Jourdan (designer), Gaël Hugo (graphiste). Avec la participation de Julie Sicard (voix) et Julien Pornet (montage).

Propagation de la monotonie est une création originale de F93, centre de culture scientifique de Seine-Saint-Denis (www.f93.fr). F93 est partenaire du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

  • Facebook
  • Google+
  • Twitter
  • Pinterest