ENSCI - Les Ateliers

Design quantique

Du 12/03/2013 au 21/06/2013

Le quantique est parmi nous

La quantique

La physique quantique permet d’expliquer les comportements des objets à l’échelle du nanomètre, atomes, électrons, photons... Mais elle permet aussi de comprendre les propriétés de la matière, la couleur, le magnétisme, la solidité par exemple. Elle joue un rôle central dans les nouvelles technologies, du microprocesseur au disque dur, en passant par le laser ou la fibre optique. Pourtant, la physique quantique reste en général réservée aux physiciens, car ses lois sont étranges et difficiles à se représenter : discontinuité dans les comportements, effet tunnel, dualité onde-corpuscule, changement de nature lors de la mesure, superposition entre états, téléportation quantique…

Le contexte

L’année de la supraconductivité, et plus particulièrement le projet avec l’ENSCI SupraDesign (www.supradesign.fr), a démontré que le grand public, les médias, les musées scientifiques et les acteurs industriels peuvent être sensibilisés à la physique fondamentale via de nouvelles formes de médiation comme le design. Suite à cette année de la supra, les physiciens de nombreux organismes (CNRS, Universités, CEA, ENS) souhaitent justement poursuivre cette démarche, notamment autour de la physique quantique qui couvre un immense champ de recherches (physique des solides, nanosciences, optique quantique).C’est un enjeu crucial en terme de communication, notamment avec le développement des IDEX et LABEX dans ce domaine, par exemple sur le plateau de Saclay. C’est également un moment clé car la quantique vient de faire son entrée dans les programmes de lycée et a fait l’objet du dernier Prix Nobel de Physique pour le français S. Haroche.

Le projet

Confronter les étudiants à la physique quantique, les amener à réfléchir et à produire différents types de rendus autour de cette thématique.

Dans un premier temps, il sera organisé un workshop pour que les étudiants s’approprient les bases de la quantique et découvrent des chercheurs, des laboratoires, des philosophes et épistémologues.

Les rendus et pistes explorées pourront ensuite être très variés : des scénarios d’usage illustrant des effets de quantique, des maquettes ou des objets à but pédagogique, mais aussi des interprétations de la quantique dans le design, s’inspirant de la matière et des comportements quantiques. La démarche des étudiants suivant le projet pourrait elle-même s’inspirer de la quantique : incertitude, convergence soudaine, discontinuité…

Selon la nature des projets il sera demandé ; vidéo, photos, illustrations, maquettes, scénarios, livres.

Il est prévu qu’un graphiste et un vidéaste accompagnent le projet pour lui donner une écriture et une cohérence d’ensemble.

Les réalisations seront ensuite utilisées dans un cadre de vulgarisation et de communication autour de la quantique et ses enjeux, dans différents cadres :

  • Site web
  • Expo (à la Cité des Sciences ou dans un autre lieu)
  • Conférences ou animations “live” dans des fêtes ou festivals)
  • Communication des institutions de recherche impliquées (plateau de Saclay, Université, CNRS) pour mettre en avant cette collaboration science-design et à travers elle la modernité de la physique quantique.