ENSCI - Les Ateliers

Autour de formes et matières

Du 01/09/2003 au 01/02/2004

1ère partie : Stéphane Bureaux

(du 26/09 au 17/10/03)

Un beau vase…
Offrir des fleurs, coupées certes, mortes peut-être, mais symbole éphémère de l’éternité ou l’inverse…Fabriquer un contenant pour cette intention colorée, odorante qui n’est que sens.
Un contenant qui existe, même vide, un objet qui s’assume, qui n’est pas un concept, qui est juste un beau vase, peut-être même un très beau vase et qu’on aime, juste ça…

Objectif pédagogique
Assumer un dessin, une forme, une matière et engager ainsi une démarche plastique.

Moyen
La réalisation d’un prototype de vase.

2ème partie : Jean-François Dingjian

(20/10 au 14/11/03)


L’usine aux ateliers

Le projet se déroulera autour de procédés de mise en œuvre : plier- découper - dupliquer - mouler/thermoformer/formes numériques- Appliquer en surface - décorer/coller/graver- Assembler...
Dans un premier temps ces procédés seront répertoriés, inventoriés et seront le point de départ d’un travail plastique coupé de toute fonction. Ces expérimentations donneront lieu à un inventaire des formes que produisent les outils disponibles aux ateliers. Il sera commun à tous comme une banque de donnée. Dans un deuxième temps, chacun choisira une ou deux fonctions simples par exemple contenir-tenir/porter-transporter... afin de réaliser un projet qui se constitura tout d’abord par le dessin ( durée 1 semaine )rendu sous le forme d'esquisses plans coupe élévations les deux dernières semaines seront consacrées à la réalisation de l'objet .
Un rendu collectif aura lieu au début de chaque semaine.
Il s’agit, au travers d’un travail en apparence technique, d’aborder la plasticité des objets par la constitution d’une méthode de travail propre à chacun, comment les formes naissent, s’engendrent, survivent, aparaissent par le vide qui les constituent.

3ème partie : François Azambourg

(Du 24/11 au 20/12/03)

Du matériau à la forme de l'objet


Objectif
Aborder la question de la forme par la compréhension de la matière.
Il s’agit de manipuler pour comprendre, maquetter pour vérifier, d’opter pour une attitude formelle limpide, dans le respect du matériau.
Programme : Il s’agit, à partir de la fonction s’asseoir, de concevoir une chaise.
Le projet s’inscrira en toute liberté dans le cadre strict déterminé par un document indiquant la largueur de la chaise, la hauteur et la pente de l’assise, l’inclinaison et la hauteur du dossier.