ENSCI - Les Ateliers

La Liaison

Du 01/02/2004 au 01/07/2004

Ce sujet s'inscrit dans l’atelier "Formes et Matières". Il s’agit cette fois d’aborder tous les problèmes posés par la liaison des pièces d’un même matériau ou de matériaux différents. Qu’il s’agisse de colles, de tenons et mortaises, de simple scotch ou des multiples techniques disponibles aujourd’hui pour unir les matières et les formes, le projet est ici une voie pour découvrir l’univers multiforme de l’assemblage et les prouesses esthétiques autant que techniques qui en sont la marque. Il suffit de regarder les traditions d’un pays comme le Japon pour s’en convaincre aisément.  Mais l’Europe montre également un intérêt intense et une inventivité très grande pour ces questions centrales de toute fabrication, notamment à l’heure où certains créateurs trouvent leur originalité dans la capacité de lier intelligemment. Innover pour assembler, assembler pour innover, telles devraient être les explorations du thème de cet atelier

Il est fort à parier que la mondialisation des modes de conception et de fabrication, des lieux de production atomisent définitivement l’objet qui sera si ce n’est pas déjà le cas, un assemblage de pièces réalisées aux « quatre coins du monde ».

 
Le sujet : la liaison fait l’objet
Il s’agira dans un premier temps de faire une analyse exhaustive des différents modes de liaison entre les matériaux et d’en déterminer les fonctionnalités et les répercutions formelles. L’analyse se fera à partir de documents, de collecte d’objets ou parties d’objets, et de pièces de liaisons. Il sera demandé de rapprocher des modes de liaison apparemment éloignés.Une telle attitude devrait permettre de trouver des logiques de détournement et de rapprochements entre des univers de formes et d’assemblages appartenant à des univers différents. Dans un deuxième temps, Il sera demandé un échantillonnage réalisé dans les ateliers de l’école, base d’une réflexion qui aboutira à la définition de fonctionnalités et/ou d’objets.

Les intentions pédagogiques 

Enrichir un vocabulaire technique et formel, amener l’élève à élaborer des méthodes créatives de travail, concevoir par le détail, prendre conscience des répercutions formelles déterminées par le choix et l’identification d’un mode de travail.