ENSCI - Les Ateliers

Atelier Design décalé

Designer, directeur de projet : Philippe Comte
Designer, assistante de projet : Mathilde Bancon
Assistante pédagogique : Véronica Rodriguez

Positionnement

Nous considérons que le design prend toute sa valeur dans le changement et que c'est l'observation pertinente de l'évolution de la société qui conduit la création industrielle.

La société de consommation aborde une période de mutation où les réflexes d'acquisition et de hiérarchisation par le pouvoir se transforment en valeur d'échange de savoir et de service. Face à ces transformations, le designer doit être flexible pour les anticiper et ainsi mieux les accompagner. Les modèles changent et c'est au designer de les réinventer depuis son point d'observation particulier.

Face au monde qui bouge, le designer génère des propositions créatives si son regard sait constamment se décaler. Ce décalage n'est possible que confronté à d'autres cultures, d'autres sensibilités, d'autres métiers. Il doit apprendre à se fabriquer des outils de lecture et d'exploration originaux pour trouver un angle de vue constamment différent sur la société.

Notre enseignement est centré sur cette notion de décalage aussi bien en terme de méthodologie que de force de proposition. Chaque étude, chaque projet est prétexte à expérimenter une démarche nouvelle pour prendre de la distance face à l'existant.

Notre enseignement s'inscrit dans le champ de la création industrielle, dans une position amont entre design stratégique et design opérationnel.

Pédagogie

Dans notre approche du design, la confrontation avec un partenaire du monde de l'industrie est fondamentale. Celle-ci est quasi systématique pour permettre d'assurer l'équilibre entre une démarche conceptuelle (point de départ d'un projet) et la réalité (finalité de la réponse). Le partenaire joue le rôle d'origine aussi bien dans le décalage initial que dans le recalage final ; c'est à dire dans la capacité à inscrire l'innovation dans le réel.

Nous formulons avec le partenaire, des questions à caractère prospectif. Chaque étude est prétexte à l'expérimentation de nouveaux processus créatifs dans lesquels le produit n'est jamais notre point de départ.

Nous identifions 3 temps forts dans le processus de création :

  1. Le premier temps consiste à prendre position vis à vis de la question initiale en échafaudant des hypothèses liées à l'observation particulière d'un contexte. La force du design est sa capacité à analyser et à questionner.
  2. Le second temps consiste à élaborer le concept. Il s'agit de travailler sur le sens afin d'établir la raison d'être d'un nouvel objet. L'opportunité du design réside dans sa force de proposition.
  3. Le troisième temps est celui de la matérialisation, c'est à dire le passage de l'idée au produit. La raison d'être du design est sa capacité à matérialiser des concepts.

Objectifs pédagogiques

Approche méthologique pour apprendre à :

  1. Observer, analyser et formuler un questionnement : travail à partir d'une matière première composée de mots et d'images pour fabriquer une base de langage.
  2. Prendre position, se situer et situer son intervention : travail sur la sémantique et la référence.
  3. Construire et architecturer un produit : travail sur le sens et la forme