ENSCI - Les Ateliers

Le design selon Lafuma

Le service R&D et Marketing

organigramme direction R&D et marketing

DES ESPACES DE VEILLE ET D'ECHANGE

L'Observatoire de l'Air du temps:
Pour mener une veille environnementale permanente, Lafuma a créé un comité interne baptisé L'Observatoire de l'Air du temps, chargé de collecter de l'information (dans la presse, au cours de voyages d'études, de salons, de visites ou par d'autres sources) et de l'analyser. Ce comité est constitué du PDG, de cadres de l'entreprise issus des différents services, et d'un consultant.

Le Comité Innovation Développement:
Le Comité Innovation Développement réunit l'ensemble des marques du groupe et permet de mettre en commun les ressources et informations technologiques des bureaux d'études et de constituer en outre une sorte de "Bourse aux matériaux": les textiles peuvent être utilisés dans les chaussures, la gomme des chaussons d'escalade peut avoir d'autres applications, certains matériaux utilisés pour les dos de sac à dos sont issus des textiles utilisés en Sportswear, ... Ce Comité recueille aussi des informations en dehors du secteur de l'entreprise (salons, expositions, colloques...).

Les axes de travail

L'ERGONOMIE

L'ergonomie est l'un des axes-clés de recherche pour Lafuma. Parmi les brevets déposés par l'entreprise: le système Airstream, un procédé de ventilation et de régulation thermique pour sac à dos.

"Pour nous, c'est l'axe le plus fédérateur. L'ergonomie est un vecteur indispensable de la conception de produits. De plus en plus, on veut concilier des activités sportives et du confort."
Yann Le Gal

Le système Airstream

L'INNOVATION

L'entreprise tente d'apporter des réponses originales (me first plutôt que me too) là où ses concurrents restent conventionnels. C'est par exemple le cas avec le fauteuil Pop'Up repliable en faisceau grâce à ses articulations en élastomère injecté.

LA VARIETE TECHNOLOGIQUE

Les designers s'efforcent d'exploiter la variété technologique que leur offre la diversité des métiers maîtrisés par l'entreprise: plasturgie, textile, métallurgie... Le dernier porte-bébé développé par Lafuma illustre parfaitement cet axe.

Porte bébé Anga

Une renaissance par le design

En 1984, Lafuma dépose son bilan puis entame un redémarrage axé sur l'innovation, dans lequel la démarche design va jouer un rôle essentiel. La marque Lafuma s'est progressivement recentrée sur l'outdoor, un univers de consommation qui s'est développé autour des notions de retour à la nature et à l'authentique et qui embrasse des activités très variées: haute montagne et camping, chasse ou balade, pêche ou farniente. Marque populaire, Lafuma va également chercher à proposer au grand public des produits techniques, qui offrent le meilleur rapport performance/qualité/prix.

"Nous essayons d'être concurrentiels avec des produits généreux, de démocratiser les innovations."
Yann Le Gal, directeur Recherche et Développement de Lafuma

Une stratégie de diversification

Marketing : stratégie de groupe et stratégie de marque

Le groupe Lafuma a développé son activité autour de trois grands pôles: un pôle "Outdoor grand Public" (marque Lafuma), qui représente 2/3 du chiffre d'affaires, un pôle "Technique montagne" (marques Millet, Rivory et One Sport), qui représente 10% du chiffre d'affaires et un pôle"Chasse Country" (marques Le Chameau et La Dunoise), qui représente près d'un quart du chiffre d'affaires. Dans l'univers de l'outdoor, la marque Lafuma se développe selon trois axes principaux: la randonnée (58%), le camping (30%) et le sac d'écolier (12%). La randonnée (sacs de couchage, tentes, vêtements) est une diversification marketing, qui joue sur la légitimité de la marque sur le territoire de l'outdoor.

Une diversification industrielle : du sac à dos au cartable

Depuis sa création Lafuma fabriquait des sacs à dos à structure en métal. Ces structures étant sous-traitées, le savoir-faire industriel de l'entreprise était avant tout un savoir-faire d'assemblage. Dans les années 50, l'entreprise imagine d'exploiter ce savoir-faire en fabriquant du mobilier de camping. En 1985, elle se lance dans la production de sacs d'écoliers. Enfin, toujours à partir de son outil industriel, elle développe une gamme de mobilier d'intérieur (cette piste sera abandonnée) et de mobilier de jardin.

"Lafuma avait une excellente connaissance du portage, de la relation entre une charge et la morphologie du dos. Nous avions aussi une expérience des textiles techniques offrant un rapport résistance/poids très favorable. D'où l'idée de réexploiter ces connaissances dans un domaine où le matériau n'avait jamais été considéré en ces termes: le cartable. Une expertise qui nous a permis de proposer un cartable grand format (46 cm) ne pesant que 850 g.".
Yann Le Gal