ENSCI - Les Ateliers

Dès la fin des années 20, alors que le rationalisme moderniste de Walter Gropius, Le Corbusier, Marcel Breuer... se développe, Alvar Aalto, architecte et designer, propose une vision plus proche de la nature et de l'humain : le travail du bois et des formes organiques souples qui feront sa renommée internationale.


Né en 1898 à Kuortane en Finlande, diplômé d'architecture en 1921, il ouvre un bureau d'architecture à Jyväskylä, ville de son enfance pour laquelle il conçoit soixante-dix projets architecturaux dont trente-sept sont réalisés (l'aménagement intérieur de la maison des ouvriers (1924-25), l'Université (1951), le théâtre (1964), le Musée Alvar Aalto (1971-73), etc). En 1924, il épouse Aino Marsio, architecte, qui participera étroitement à l'ensemble de ses travaux et recherches, entre autres sur le cintrage du bois.

Dès 1927, le couple mène, avec Otto Korhonen, directeur technique d'une usine de mobilier en bois, des expérimentations sur le contreplaqué collé et courbé*, matériau favori d’Aalto, délaissant le métal, élu des modernistes, trop froid selon lui.

1931-32, première application de ses recherches : architecte du sanatorium de Paimio en Finlande, il réalise également l'aménagement intérieur et dessine le fauteuil 41.
Composé d'une assise en S, en contreplaqué moulé, d'un cadre en patin de traîneau, ce fauteuil, révolutionnaire dans sa conception et sa forme, est conçu pour offrir au patient une position idéale pour respirer et profiter au maximum des rayons du soleil durant sa cure.
Poursuivant ses innovations techniques, Aalto conçoit, en 1933, pour la bibliothèque de Viipuri, le tabouret empilable n°60 -aujourd'hui maintes fois copié- constitué d'une galette en contreplaqué fixée directement sur trois pieds de bois courbé en L.
La même année, ses créations, présentées à la boutique Fortnum et Mason de Londres, font sensation et connaissent un succès international. Pour répondre à l'afflux de commandes, Aalto fonde avec sa femme la société Artek*, qui édite également ses luminaires et créations de verre.

En 1936, Karhula, fabricant de verre finlandais, lance un concours pour la création d'une pièce novatrice pour le stand finois de l'exposition internationale de Paris. Aalto remporte le premier prix avec un modèle aux courbes inspirées du pantalon de cuir des Esquimaux : le vase Savoy, du nom du célèbre restaurant de Stockholm dont il a réalisé l’aménagement intérieur.
On retrouve en 1939 ces formes ondoyantes, désormais signature d'Aalto, sur le grand mur en bois du pavillon finlandais de l'exposition universelle de New-York. La même année s'achève à Noormarkku la construction de la Villa Mairea conçue deux ans plus tôt par Aalto pour Maire et Harry Gullichsen. Composée d'une structure en L, située au coeur d'une forêt de pins, cette maison, qui allie la brique et le bois, s'intègre parfaitement dans son environnement naturel. Après la guerre, il construit la cité étudiante du MIT à Boston aux Etats-Unis, sa première réalisation architecturale à l'étranger.

Jusqu'à sa mort en 1976, il réalise de nombreux projets architecturaux (Mairie de Säynätsalo en 1948, l'Institut des Pensions à Helsinki en 1952, le Palais Finlandia à Helsinki en 1970), dont il conçoit, dans un projet global, l'aménagement intérieur et le mobilier.

*Le bois collé-courbé

En étroite collaboration avec Otto Korhonen, technicien-interprète des concepts d'Alvar Aalto, celui-ci explore les possibilités du bois collé-courbé : ensemble, ils testent différentes essences -le tremble, le hêtre, le bouleau-, différentes colles (comme celle à la caséine, aujourd'hui encore utilisée), observent les déformations du bois au séchage...
Aalto met finalement au point un procédé totalement innovant : il pratique dans le bois, sur la partie à plier, des rainures longitudinales dans lesquelles il insère, avant collage, des lamelles de contreplaqué. Elles confèrent aux pieds résistance et souplesse et permettent d'obtenir une courbe de plus de 90 degrés. Grâce à cette technique, Aalto réalise, en 1936, la chaise longue n°39 doté d'un porte-à-faux en bois, d'une extraordinaire portée.

*Artek

Suite au succès du mobilier présenté pour la première fois à Londres en 1933, Alvar Aalto fonde, en 1935, avec sa femme Aino, Maire Gullichsen industriel et Niels Gustaf Hahl critique d'art, la société Artek, destinée à produire non seulement du mobilier mais aussi des objets de verre, des textiles, des matériaux de construction. Bâtie sur la philosophie du couple - produire des objets fonctionnels à dimension humaine- l'entreprise devait également imaginer de nouveaux concepts d'habitation et organiser des expositions d'art. En 1937, Artek présente ses créations à l'exposition Internationale de Paris et reçoit un grand prix. Plus de 65 ans après sa création, Artek produit toujours les créations d'Aino et Alvar Aalto, aujourd'hui exportées dans 25 pays, avec, en tête, les Etats-Unis, la Suède, le Danemark, la Norvège et le Japon. L'entreprise se tourne également vers les jeunes designers : Vesa Damski, qui crée en 1996 des chaises et des tables en bouleau et acier tubulaire, apporte à l'héritage d'Aalto un langage formel actuel et personnel.

Lire :

> Alvar Aalto, de l'œuvre aux écrits
Sous la direction de Claude Eveno et Alain Guiheux
Collection Monographie du Centre Georges Pompidou
Parution septembre 1988

> Le mobilier d'Alvar Aalto dans l'espace et le temps
Asdis Olafsdottir
La diffusion internationale du design, 1920-1940
Publications de la Sorbonne

Sites internet :

http://www.artek.fi
Le site internet de l'entreprise présente le cataloque complet des produits Artek ainsi que les coordonnées des diffuseurs dans le monde.
En anglais et en finois

http://www.alvaraalto.fi
La fondation Alvar Aalto, créée en 1968, située à Helsinki, propose sur son site une multitude d'informations sur Aalto : sa biographie, ses réalisations, une bibliographie complète, des liens internet, l'actualité (expositions, conférences...), des renseignements pratiques sur la fondation, le musée Alvar Aalto de Jyväskylä, les archives.
En anglais et en finois

Fauteuil 41, 1932
Fauteuil 45, 1932
Tabouret 60, 1933
Vase Savoy, 1936