ENSCI - Les Ateliers

Une formation en deux temps

L'ENSCI forme des créateurs industriels ou designers en cinq, quatre ou trois ans selon les acquis des élèves à leur entrée dans l'école.

La formation est organisée en deux temps : une phase de découverte et une phase d'approfondissement. Chacune dure deux ans dans un cursus de base établi sur cinq années d’études où la dernière correspond à la préparation du diplôme. Dans ces deux phases, l'élève consacre son temps pour moitié, à la pratique du projet dans les ateliers, souvent en partenariat avec une entreprise, pour l'autre à des cours théoriques et pratiques dans tous les champs de connaissances requis pour maîtriser le design et la création industrielle. Le choix des ateliers de projet, l'ordre de succession du suivi des cours, les stages professionnels en France ou à l'étranger sont établis de manière personnalisée pour chaque élève, lors de rendez-vous réguliers avec l’équipe pédagogique qui évalue les besoins de chacun et fixe un programme de semestre en semestre, d'année en année.
C'est en ce sens que l'ENSCI propose aux élèves un parcours individualisé, qui non seulement répond au besoin pédagogique posé par chacun, mais permet aussi d'aboutir à la formation de créateurs capables de se "positionner" de manière autonome dans la multiplicité des pratiques du design. Ce positionnement de l'élève est attendu pour son diplôme, tant dans l'exercice d'analyse de son parcours que dans son mémoire et son projet qui l'un et l'autre doivent témoigner d'une recherche et d'une réflexion personnelles.

À l'issue de leur formation, les futurs designers devront :

  • être capable de s'insérer dans la vie professionnelle ;
  • être à l'aise avec le numérique, capable d'en comprendre la logique et les systèmes afin de les appréhender dans leur constant développement, tout en gardant la maîtrise des moyens d'expression habituels du designer ;
  • posséder une solide culture et une connaissance du terrain industriel, mais aussi, être cultivés au sens de la culture technologique comme de celle de l'esprit ;
  • être à l'aise dans le maniement des concepts comme dans la maîtrise de la dimension formelle ;
  • être à l’écoute des évolutions du design et prêts à y prendre une part active.

Qu'est-ce qu'un designer ?

C'est un professionnel, à la fois créateur et généraliste, qui œuvre en équipe, de manière transversale au service de l'entreprise. Aujourd'hui, plus que jamais, il est amené à travailler dans les multiples applications contemporaines du champ du design (produit, numérique, espace, communication, services...).

Un professionnel

Il a reçu une formation longue et diversifiée. Il applique une méthode de travail qui, tout en permettant d'élargir le champ des hypothèses, aboutit obligatoirement à une solution concrète. Son activité est souvent assimilée au conseil. En fait, son intervention va plus loin que celle d'un simple conseiller car il concrétise les idées émises.

Un créateur

Il se distingue par certaines qualités : curiosité, intuition, imagination, capacité d'écoute, sensibilité, aptitude à la remise en question, esprit d'analyse et de synthèse… Par sa nature et son métier, il s'emploie toujours à reconsidérer les projets tels qu'ils sont formulés et à imaginer des solutions nouvelles afin d'améliorer les performances tant du point de vue technique que marketing.

Un généraliste

Il travaille pour toutes sortes de secteurs d'activité et d'entreprises. Il acquiert ainsi une richesse d'expériences dont il fait profiter ses clients. Sans prétendre rivaliser avec les spécialistes de chaque discipline, il maîtrise une large palette de compétences : une bonne connaissance des moyens de production et des matériaux, une ouverture aux méthodes d'analyse de la valeur et procédures qualités, une approche marketing et un sens artistique lui permettant de composer avec les formes et les couleurs. Il se doit d'être au fait des tendances et des goûts de l'époque et de l'évolution de ses techniques.

Un partenaire

Son rôle est d'accompagner l'entreprise dans son développement et non de remplacer le responsable de telle ou telle discipline. Il agit à l'intérieur des contraintes propres à l'entreprise et à son marché. Il doit donc s'adapter aux spécificités de chaque société et de chaque projet.