Tai Ping Carpets / Laurence Bourghol

J’ai intégré l’ANAT à la suite d’un MASTER en Histoire de l’Art. Le Design Textile me donnait la possibilité de travailler sur la matière pour des  secteurs variés : Mode, Ameublement, Design, Automobile…  L’ANAT était la formation la mieux adaptée à mes besoins : combiner une approche stylistique à la connaissance technique du textile, nécessaire pour être crédible professionnellement.  

J’ai occupé mon premier poste chez l’éditeur de tissus d’Ameublement Nobilis,  en tant qu’assistante de la Directrice Artistique. J’ai ensuite intégré la Maison Hurel, proposant des collections textiles et des broderies pour le prêt-à-porter de luxe et la Haute Couture. A ces différents postes, j’ai travaillé sur les recherches créatives (thèmes et inspirations), le  développement des qualités, motifs et couleurs des collections en collaboration étroite avec les fournisseurs.  En tant que Field Designer au sein de l’entreprise Tai Ping Carpets, je suis aujourd’hui en charge du développement de tapis et moquettes sur mesure pour des projets spécifiques, en partenariat avec des designers et des architectes d’intérieur. 

A tous les postes que j’ai occupés jusqu’ici, mon bagage culturel et technique acquis à l’ANAT, m’a permis d’assurer de manière crédible et pertinente l’interface entre des interlocuteurs très différents : équipes créatives, industriels et ateliers du secteur textile, équipes commerciales, clientèle exigeante. Car, au delà de l’aspect créatif, un designer textile doit aussi savoir être un véritable traducteur : mettre en forme et accompagner les concepts d’une équipe créative, les transcrire, les adapter à une faisabilité technique, et les communiquer aux personnes en charge de leur production. 

http://www.taipingcarpets.com