ENSCI - Les Ateliers

Dates de formation : prochaines dates à venir

Nombre de participants : 15 personnes 

Durée : 7 jours au total, 39 heures du lundi au vendredi - 9h00/13h00 – 14h00/18h00 (excepté le vendredi 17H00)

Lieu de la formation : ENSCI - Les Ateliers - 48 rue Saint Sabin, 75011 Paris

Coût de la formation : 1 870,00 euros TTC

---- 

Public : artistes plasticiens

 

 

Représentation numérique de projet

Le contexte 

L'utilisation par les artistes de moyens industriels pour fabriquer ou visualiser leur pièce est un fait marquant de la production artistique contemporaine. 

Travailler avec des industriels pour produire sa pièce nécessite d'acquérir une de culture de projet. La représentation du projet est au cœur de cette culture comme moyen de penser, de définir et de communiquer le projet que l'on souhaite réaliser avec un industriel. Aujourd'hui les techniques traditionnelles et les technologies contemporaines convergent pour permettre de représenter un projet artistique avant sa réalisation.

Les objectifs 

Cette formation  a pour objectif de permettre aux plasticiens professionnels d'acquérir des techniques traditionnelles et contemporaines de représentation de projet  pour la production d'une oeuvre réalisée dans un contexte industriel. Il s'agira de :

. Intégration de ces outils dans le contexte d'une culture de projet artistique

. Sensibilisation aux outils logiciels de pilotage des machines
  et aux nouvelles possibilités offertes

. Hybridation de ces techniques nouvelles avec des techniques traditionnelles

Le programme

Jour 1 >

  • Introduction : La culture de projet dans l'art.
  • Brève histoire du rapport art et industrie, les enjeux contemporains de la représentation du projet
  • Panorama des pratiques artistiques intégrant la notion de projet comme moyen de penser l'oeuvre.
  • Exemple concret de productions d'œuvres.

Jour 2 >

  • Comment entrer dans le projet ?
  • Intention de volume sous forme de croquis dessinés
  • Evaluation de la géométrie
  • Evaluation des matériaux envisageables
  • Expérimentation à l'échelle.

Jour 3 >

  • Présentation et démonstration des techniques high tech de représentation de projet : imprimante 3d, découpe laser, découpe plasma, fraiseuse numérique.
  • Technique hybride de fabrication de maquette.
  • Hybridation d'un volume métal avec des formes générés par CFAO.

Jour 4 >

  • Traitement visuel de la forme en vue de son intégration dans l'espace d'exposition. 
  • Photographie de l'objet et de l'espace d'exposition. 
  • Intégration des images dans photoshop.

Jour 5 >

  • Création d'un cahier technique présentant le projet et les contraintes techniques et esthétiques.

Les intervenants

Didier Gugole

Sa vocation pour le travail du métal le conduit tout naturellement vers un apprentissage en alternance. En 1978, il obtient un C.A.P. de serrurier. Après avoir effectué diverses formations et concours, il décide de rentrer chez les Compagnons du Tour de France. Pendant sept ans, il chemine et à l’issue de ce parcours, il est reçu Compagnon du Devoir. Il a toujours construit sa démarche dans la réalité d’un travail d’entreprise et cela sans nier son potentiel créatif.

Après cette expérience, il décide de partir en Haïti pendant six mois afin de travailler sur le patrimoine mondial de « la Citadelle » en tant que chef de projet (travail de recherche et de forge dans le cadre de l’UNESCO). De retour en 1989, l’équipe de l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle, le sollicite afin de construire l’atelier métal et de le développer dans la perspective pédagogique d’un nouvel enseignement. Dans cette dynamique il reçoit et forme des artistes et créateurs résidents, qui partagent leurs démarches créatives et ouvrent leurs univers aux étudiants, tout en enrichissant les travaux réalisés à l’atelier. 

Armand Behar

Artiste et enseignant. Il est diplômé d'école d'art (Diplôme Nationale Supérieure d'Expression Plastique option art).

Armand Behar est enseignant depuis 2000 à l'Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle - les Ateliers.

Behar est responsable de la plate forme de recherche et d'expérimentations phénOrama de l'Ensci soutenu par le labex cap. PhénOrama a pour objectif d’éclairer sur les rapports sans cesse renouvelés entre l’art et l’industrie. C'est un espace critique qui interroge les formes produites par la société industrielle contemporaine en prenant appui sur l’art, la création et les sciences humaines.

Armand Behar est responsable des enseignements du post-dipôme Mastère Spécialisé Création 

et Technologie Contemporaine de l'Ensci/Les ateliers. Cette formation a pour objectif de permettre à des créateurs (graphisme, design, architecture, arts plastiques, stylisme, …) de mener un projet à la croisée de réflexions artistiques et technologiques contemporaines. 

Par ailleurs depuis 2010 il enseigne les arts et les techniques de représentations à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture dans le cadre de l'atelier prospective  - ville bionumérique dirigé par Jean Magerand. Quel visage donneront les technologies du vivant et du numérique à la ville de demain ? 

En parallèle de son activité de professeur Armand Behar mène une activité artistique. 

Depuis le début des années 2000 il se consacre à la réalisation d'une seule et même oeuvre : 

Histoire d'une représentation. Chaque pièce réalisée : installations, vidéos, photographies, livres,... fonctionne comme un indice, et au fur à mesure des expositions le spectateur découvre un monde imaginaire.