ENSCI - Les Ateliers

À l'invitation #11 présente les grands textes de la mode et du luxe le 6 mars à 18h30

À l'invitation du centre de documentation et d'Edith Hallauer, Émilie Hammen et Benjamin Simmenauer présentent "Les grands textes de la mode" et Olivier Assouly, "Les grands textes du luxe". Deux ouvrages édités par l'IFM. Ils seront accompagnés de Clotilde Ancellin, enseignante en design textile et de Raphaël Boulai, élève en Création industrielle à l'ENSCI-Les Ateliers.

Émilie Hammen est diplômée de l’ESAA Duperré et de l’Institut Français de la Mode. Elle est actuellement doctorante en histoire de l’art (Paris1/IFM) sous la direction de Pascal Rousseau et poursuit une recherche sur l’historiographie de la mode en France à travers ses discours, XIXe-XXe siècles. Elle enseigne l’histoire de la mode à l’IFM et les fashion studies à Parsons Paris - The New School.

Benjamin Simmenauer est ancien élève de l’ENS et titulaire d’un DEA de Philosophie des Sciences (logique) de Paris1 Panthéon-Sorbonne. Il a une double formation en sciences humaines et en logique mathématique. Il a été directeur d’études à la Sorgem, puis a fondé, en 2010, HCK (House of Common Knowledge), un institut d’études de marché et d’opinions online. Aujourd’hui, il est Chief Consulting Officer chez Respondi. À l’IFM, il est professeur en charge des enseignements sur la marque. Dans le cadre de la Formation Continue, il intervient régulièrement sur les questions de stratégie de marque en communication offline et online.

Olivier Assouly est docteur en philosophie (Paris I-La Sorbonne) et titulaire d’un CAPES de philosophie. Il a rejoint l’Institut Français de la Mode où il enseigne aujourd’hui et en charge de l’édition. Ses travaux portent sur l’alimentation et le goût. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages : Les Nourritures divines. Essai sur les interdits alimentaires (Actes Sud, 2002), Les Nourritures nostalgiques. Essai sur le mythe du terroir (Actes Sud, 2004), Le capitalisme esthétique. Essai sur l’industrialisation du goût (Le Cerf, 2008), L’organisation criminelle de la faim (Actes Sud, 2013) et en 2016, Les nourritures de Jean-Jacques Rousseau. Cuisine, goût et appétit (Paris, Garnier, 2016).