ENSCI - Les Ateliers

Espaces de vie multimodaux - MINATEC IDEAs Laboratory

Du 02/03/2010 au 02/07/2010

Objectif du partenariat MINATEC IDEAs Laboratory

 

Fin des énergies fossiles, hausse des prix de l'énergie, réchauffement climatique: nos modes de vie et nos écosystèmes de produits ne sont plus en phase. Il est urgent de les repenser.

Les partenaires réunis sur le plateau d'innovation MINATEC IDEAs Laboratory - parmi lesquels le CEA, EDF, Renault, Bouygues et le Conseil Général de l'Isère ont invité l'ENSCI à prendre part à une recherche qu'ils mènent conjointement sur les réinventions nécessaires de « l'habiter / se déplacer / travailler» liées aux mutations de l'énergie, avec le parti pris suivant : plutôt que d'optimiser chaque produit, optimiser l'environnement (penser global plutôt que local).

L'objectif est d'inventer des environnements (objets, systèmes, services…) post-ressources fossiles, en intégrant les lieux de vies (fixes ou mobiles), la mobilité (réelle ou virtuelle), les ressources vitales (culture, eau, air, alimentation, etc...) et les relations humaines (amitié, amour, coopération, etc.). 

Phase 1, travaux précédemment effectués : Nouveaux mondes

 

MINATEC IDEAs Laboratory a initié en 2009 un ensemble de démarches exploratoires :

  • Une étude historique sur les univers de la maison (éclairage, chauffage, cuisson), des modes de transport, de la distribution d'énergie, type d'énergie et des liens (fiscaux, législatifs, techniques, sociaux) qui les organisent ensemble lors de périodes pré-Energie fossile (Moyen âge, pré-révolution industrielle). 
  • Une description actuelle des liens qui organisent les univers de la mobilité, des lieux de vie, des relations humaines et des ressources vitales dans la période Energie fossile (post-Révolution industrielle). 
  • L'Atelier 360 à l'ENSCI du premier semestre 2009, s'appuyant sur la fiction, s'est attaché à imaginer de nouvelles visions de modes de vie et à proposer un certain nombre de pistes dans des environnements post-Energie fossile.
  • Une veille sur les différentes démarches similaires questionnant l'optimisation des différents domaines des transports, de l'énergie, de l'habitat, de l'urbanisme... et de leurs inter-relations.

 

Phase 2, projet du semestre : Objets et systèmes pour les nouveaux mondes

 

Au deuxième semestre, l'Atelier des possibles (Grenoble) se propose de prendre pour point de départ les résultats des études de la phase 1 et d'engager des explorations approfondies de certaines parties de ces scénarii-thèmes, situations, activités... -en se focalisant sur certains systèmes, dispositifs ou objets, et en allant jusqu'à la réalisation de maquettes ou démonstrateurs. 

Il s'agira d'élaborer des projets réalistes, en s'appuyant sur les technologies développées au CEA à Grenoble et en les inscrivant dans des offres que les différents partenaires pourraient proposer à terme sur leurs marchés actuels ou sur de nouveaux marchés en rupture. 

 

Dans l'idéal, les élèves s'attacheront à proposer des cahiers des charges de nouveaux concepts de produits (objets/services) s'inscrivant dans ces systèmes, et permettant de les mettre en scène en situation réelle. 

 

Dans cette 2ème phase, le point de départ et la nature de la démarche de design seront donc différents du projet mené dans l'Atelier 360

 

MINATEC IDEAs Laboratory, entité de recherche pluridisciplinaire et multipartenaires, se propose ainsi de formuler une problématique qui aura pour but de lancer les élèves de l'Atelier des possibles sur des propositions de systèmes prenant en compte, tout ou partie des points de vue suivants :

  • point de vue "anthropocentré" : comment revenir au sens et aux sens, aux émotions, au(x) plaisir(s) et leur donner une viabilité "écologique"... ?
  • point du vue "social" : comment gérer et optimiser les liens entre individus... ?
  • point de vue "technologique" : comment prendre en compte le degré de maturité des diverses technologies ?
  • point de vue "économique" : comment concevoir autrement la rentabilité des nouveaux produits, systèmes ou organisations ?
  • point de vue "écologique" : comment intégrer le cycle de vie des produits industriels dans un cycle de vie naturel ?
  • point de vue "urbanistique" : comment organiser et optimiser les différents flux de matières, d'informations, d'énergie, économiques... pour créer un territoire ne produisant aucune émission nocive, aucune inégalité, aucun gaspillage de temps... ?

 

Dans le champ des "possibles", nous nous intéresserons aussi aux stratégies de mise en place de ces systèmes et à leur corolaire, les modes "dégradés". 

Sujet et problématique : espaces de vie multimodaux

 

Sachant que l'homme a besoin de repères et a également besoin de s'approprier son environnement,

Etant donné l'accroissement de la mobilité de la population et la limitation des ressources énergétiques, financières et en espace urbain, 

Considérant que les repères personnels sont essentiels -notamment en situation de mobilité-mais que par ailleurs les besoins en termes d'habitat/habitacle évoluent, 

Comment concevoir des espaces de vie permettant à la fois de s'ancrer dans son « chez soi » et adaptables selon les activités et les périodes de la vie ? 

Déroulement du projet

 

Épisode 1 : Immersion (février, mars)

  • Restitution par MINATEC IDEAs Laboratory des études précédentes
  • Etat des lieux technologique (visites de laboratoires, salles blanches et show rooms du CEA Grenoble, séminaire « Technologies et Applications » avec une quinzaine d'ingénieurs-chercheurs du CEA,…)
  • Prise de contact avec les laboratoires du CEA impliqués dans le projet, avec MINATEC IDEAs Laboratory pour interlocuteur privilégié
  • Ouverture vers les questions urbaines (urbanisme, architecture, géographie...), projet de partages avec l'école d'architecture et d'urbanisme de Grenoble

Épisode 2 : Mise en perspective, créativité (mars, avril)

  • Prise en main collective du projet et réflexion sur les usages-groupe entier et sous groupes thématiques (technologie – sociologie-urbanisme ...) réécriture de scénarii.
  • Le but de cette phase collective est d'apprendre à mutualiser nos connaissances et de favoriser l'esprit d'ouverture et de recherche. C'est aussi comprendre et intégrer le mode de fonctionnement des équipes de chercheurs-ingénieurs du CEA.
  • Les laboratoires du CEA seront à nos côtés pour nous apporter leurs expertises (technologies émergentes), en participant activement à nos recherches.
  • Rendus à nos partenaires de scenarii argumentés et « cahier des charges projet ».

Épisode 3 : Projet, concept, maquettage (avril, mai, juin)

Les pistes projets seront issues de ces réflexions préliminaires. 

Comme thématique centrale de l'atelier, nous insisterons sur la mise en perspective de l'utilisation des technologies proposées par le CEA. 

La réalisation de maquettes fonctionnelles en lien direct avec les technologies du CEA est le premier objectif. 

Enfin, la journée « Ideas Day » organisée par MINATEC IDEAs Laboratory le 21 juin comme évènement inaugural de la semaine de la technologie au CEA pourra être éventuellement une opportunité de présenter les résultats de cet atelier.

Dates-clés

02/03/10-04/03/10 : séminaire « Technologies et Applications » par ingénieurs-chercheurs du CEA 

26/03/10 : rendu d'intention 

23/04/10 : rendu pré-projet 

18/06/10 : rendu final 

21/06/10 : Ideas Day

Contenu des rendus

Les restitutions se feront sous forme de :

  • présentations de type PowerPoint
  • posters finalisés de tendances, recherches, scénarios, projet, rough
  • rendus 3D, éventuellement animés
  • illustrations-vidéos de mise en situation de scénarios et/ou prototypes
  • maquettes formelles
  • prototypes fonctionnels souhaités