ENSCI - Les Ateliers

Et si on avait tout faux!

Du 29/09/2009 au 31/01/2010

Pour une révolution pro-design

Partenariat Minatec Ideas Lab avec Renault/EDF/Bouygues

Crise financière, crise écologique, crise économique, crise culturelle, crise sociale… Crise ! Et si on avait tout faux !

 

Ce postulat de départ pour un projet d'atelier n'est pas une gesticulation de plus ou une envie rêveuse de changer le monde. Ce questionnement est un point de départ d'une réflexion prospective émanant de trois grandes entreprises, actrices du monde d'aujourd'hui et de demain : EDF, Renault et Bouygues.

Soucieuses de leurs responsabilités et du défi qu'elles ont à relever dans les vingt prochaines années, nos partenaires souhaitent anticiper les nouveaux comportements sociétaux au travers d'une réflexion prospective sur le thème de nouveaux modes de vie plus équilibrés en accord avec les enjeux du XXIème siècle.

Ce projet a été une véritable opportunité pour exprimer la place du designer auprès des entreprises de demain, face aux défis du monde contemporain. Il a fait appel à une envie volontaire de soutenir une éthique et une créativité revendicatrice, transgressive portée par le développement durable. Il fait appel à un regard critique, une envie de changer le monde et d'être un acteur de ses mutations.

Toutes les réponses apportées ont été autant de "matière à penser" permettant d'ouvrir de nouveaux champs de recherche tournés vers de nouveaux usages et de nouvelles façons de vivre à venir.

Ce projet s'est déroulé en deux temps de réflexion.

 

"D'autres sociétés" : une immersion dans l'univers de la science-fiction.

Par une immersion dans l'univers décalé de la science-fiction "D'autres sociétés" a été une approche créative originale, très personnelles, où les élèves ont esquissé des visions "extraordinaires" du monde de demain.

Ces regards tantôt poétiques, tantôt irréels ont eu pour objectif de générer de postulats du monde de demain, visionnaires, inventifs et décalés des systèmes sociétaux connus aujourd'hui.

Aucune limite et aucune contrainte n'ont été imposées ; seule l'idée d'apporter des modes de vie innovants, mettant en perspective une approche nouvelle de "habiter / se déplacer / travailler" a été le moteur de cette recherche.

 

"D'autres usages"

A partir des projets "D'autres sociétés", chaque élève a développé un projet personnel dont l'inspiration a puisé sa source dans les thématiques liées aux activités des entreprises / partenaires : le déplacement, l'habitation, l'énergie, la communication. Ces projets sont des concepts permettant d'envisager des thématiques de recherche autour de nouveaux usages. Ils sont porteurs de nouveaux systèmes de penser notre environnement pour de nouveaux possibles.