ENSCI - Les Ateliers

Un transport citoyen pour un confort respectueux

01/03/2007 14h00 - 14h00
ENSCI - Les Ateliers

Approche pédagogique

 

Nous avions abordé dans un précédent partenariat avec la Sncf, le « confort ferroviaire ».

C'est la notion même de confort...

En savoir plus

Le jardin, s'éclairer et se chauffer

01/09/2007 00h00 - 00h00
ENSCI - Les Ateliers

Chez Leroy Merlin on ne parle pas de « client » mais d’« habitant ». C’est, de manière surprenante, un endroit magique. Non seulement en raison de la...

En savoir plus

De la cargotecture à une micro architecture mobile

25/02/2008 00h00 - 00h00
3e Plateau

Le container est apparu dans les années cinquante. Il est devenu une « brique » universelle : 240 cm de large, 260 cm de haut et, suivant les...

En savoir plus

Habiter confortablement la dalle d'Argenteuil

23/09/2008 00h00 - 00h00
3e Plateau

En 1970, la maquette de la dalle d'Argenteuil, alors en cours de construction, était présentée et primée à l'exposition Universelle d'Osaka, sous le...

En savoir plus

De l'air, de l'eau

03/03/2009 09h00 - 18h00
3e Plateau

L'eau, source d'imaginaire pour l'urbain

Les « Ateliers de la création urbaine » organisés par la Région Ile-de-France et le S.D.R.I.F nous...

En savoir plus

Atelier Multifocales

Designer, directeur de projet : Guillaume Bardet
Assistant designer : Aurélien Lemonier
Assistante administrative et pédagogique : Valérie Druet

Positionnement

On se souvient de cette expression d'autrefois « faire ses humanités » où à travers l'étude, l'individu apprenait à devenir lui-même, à s'armer pour la vie, trouvant là l'occasion de méditations personnelles, de leçons de philosophie, de politique. Bref, en un mot, il apprenait à penser.

Le design est une façon de penser, de se penser. C'est-à-dire de réfléchir à l'humain, de le regarder pour tâcher de le cerner davantage, d'en déployer de nouvelles conjugaisons encore et encore. C'est une manière de le regarder dans son temps pour mieux le projeter dans l'avenir. « Faire ses humanités », c'est incarner le présent

Il s'agit donc de redéfinir « la modernité », de la désigner afin d'en être l'acteur responsable. Car la question n'est pas « Que produire ? » mais « Pourquoi produire ? ». Ou comment devenir un designer humaniste, un pragmatique lyrique, un contextuel rêveur…

On sait bien à quel point une création est juste lorsque le fond nécessite la forme et vice versa. C'est un équilibre paradoxal dont le designer a la charge pour matérialiser sa pensée de manière imparable, à la fois fonctionnelle et singulière. Sa réponse d'aujourd'hui n'est rien d'autre que la question de demain. C'est dire si celle-ci se doit d'être parfaitement dessinée et donc parfaitement pensée.

Pédagogie

Comment produire de la pensée? Comme toute chose cela demande de l'entraînement, de la méthode, pour mettre et remettre en question sa propre pensée. Comment sortir, en effet, du « bien pensant » pour chercher le « bien pensé » ?

La meilleure manière n'est pas forcement de concentrer son énergie sur un sujet unique, mais, au contraire, de travailler plusieurs questions en même temps : ne pas laisser la pensée se figer, la faire aller et venir, ici et ailleurs, comme autant de voyages qui la dilatent et l'épurent pour qu'enfin la fonctionnalité, le dessin, la résolution technique de l'objet finissent par s'imposer comme des évidences…