ENSCI - Les Ateliers

De la cargotecture à une micro architecture mobile

Du 25/02/2008 au 30/06/2008

Le container est apparu dans les années cinquante. Il est devenu une « brique » universelle : 240 cm de large, 260 cm de haut et, suivant les modèles, 610 cm (20 pieds), 914 cm (30 pieds) ou 1 219 cm (40 pieds), permettant de transporter des marchandises facilement sur terre et sur mer d'un bout à l'autre de la planète.

Le container et sa transformation en un habitat individuel est, depuis quelques années, une réalité que l'on découvre dans les revues d'architecture. Projet manifeste, il est volontairement laissé brut pour mieux démontrer sa provenance, sa transformation et ce dans la continuité historique d'une architecture industrialisée. C'est autour de ce container que les étudiants ont du travailler l'habitat... en dépassant la notion de manifeste.

Ensuite il y a eu un double travail :

  1. Transformer cette brique en métal en un "meuble géant" répondant aux fonctions que vous aurez définies : dormir, manger, se laver, se détendre, travailler, etc...
  2. Travailler la façade de cette habitation, sa peau : isolation thermique, phonique, intégration au site.

DEROULEMENT

  1. Étude du contexte et de l'histoire moderne de «l'habitation minimale» et de l'habitat industrialisé. Cette phase sera engagée par une conférence de Gwénaël Delhumeau (historien de l'architecture) ou Rémi Rouyer (architecte) – laboratoire Cultures constructives, École d'architecture de Versailles.
  2. Recherche d'un site.
  3. Réalisation d'un cahier des charges (programme): habitat d'urgence, hotel provisoire, habitat individuel : élaboration d'un scénario.
  4. Esquisse.
  5. Projet & rendu : plan détaillé et maquette échelle 1/10 (une maquette du container et de ses éléments de transformation, plus une maquette du container transformé), image d'intégration dans le site choisi, mode d'emploi.