ENSCI - Les Ateliers

Pierre et Marbres

Du 28/02/2012 au 29/06/2012

Ce semestre L' Atelier « Formes Utiles » accueillera 3 projets :

  • Solubema / Marbrek S.A.  (Filiale France)
  • Workshop de deux semaines en collaboration avec l'atelier de Matt Sindall avec la société Rexroth Bosch Group : fabricant de profilés aluminium
  • Le défi Compagnon

Solubema / Marbrek S.A. (Filiale France)

Thème : "Pierres et Marbres  – Rôles traditionnels et innovations à l'aube du XXIe siècle."

Nous avons abordé le sujet de manière très généraliste, interrogeant l’art, l’artisanat, l’architecture et l’évolution de la société au cours des siècles. Nous nous sommes concentrés dans un premier temps sur le process et la mise en forme avant de réfléchir à des fonctionnalités, l’idée étant réellement d’explorer avant tout un matériau. Par la suite différentes thématiques comme le développement durable, les surfaces tridimensionnelles, la texture, ou encore le mobilier urbain, sont devenues autant de pistes « indépendantes » s’intégrant dans le sujet global. Les pierres utilisées sont les pierres calcaires du Châtillonnais, la pierre marbrière de Comblanchien, le marbre de Bois Jourdan, qui partagent le même référentiel architectural. Plusieurs visites ont été programmées : un site d’extraction en Bourgogne, le musée de Châtillon ou est exposé le cratère de Vix (vase en bronze) ainsi qu’une importante collection de statuaires de pierre d’époque gallo-romaine, l’atelier 3D pierre spécialisé dans le façonnage numérique.

L’atelier étant ce semestre un atelier expérimental, de nombreuses interventions ont été programmées avec le concours de Jeanne Quéheillard, théoricienne du design et de l’histoire des formes : archéologue, géologue, historien, architecte et designer, avec qui nous avons étudié notamment la relation artisanat-technologie-industrie. Dans un second temps, une phase de dessin a permis d’aborder cette discipline comme une phase de la conception. Nous avons abordé tous les moyens de représentation du projet, non pas dans le but de l’illustrer, mais dans le but de le réaliser (dessin d’architecture et d’ornement, plans, cours de 3D/modelage, etc.). De ce contenu nous avons déterminé des problématiques finalisées dans l’objectif de faire des prototypes.

 

Le défi compagnon

Ce projet est porté par l’Association Ouvrière des Compagnons du Devoir et du Tour de France et financé par le concours de la Fondation JM. Weston. Il s’adresse aux étudiants engagés dans les métiers du compagnonnage ainsi qu’aux futurs diplômés de la création et du management. Son ambition est de favoriser l’innovation par le dialogue entre les métiers d’excellence manuelle et les métiers de la conception par projet. Son objectif est le développement d’un produit complet, de l’analyse de marché jusqu’à la stratégie de distribution en passant par la création et le prototype. Son modèle est collaboratif et interdisciplinaire.
Les 3 équipes sont composées de deux designers produits de l’ENSCI–Les Ateliers, un designer textile, deux tapissiers/selliers des Compagnons du Devoir et deux managers de l’IFM. En 2012, le sujet a concerné un paravent ou une cloison légère «made in France» destinée à l’hôtellerie afin de repenser l’usage du hall d’accueil et des espaces communs.