ENSCI - Les Ateliers

Les nanotechnologies

Du 01/03/2007 au 30/06/2007

Jusqu'à une période récente, la philosophie du progrès a dominé la pensée occidentale moderne. Elle semblait accréditer, sans aucune contestation possible, l'idée que les progrès de la connaissance, en particulier scientifique et technique, devaient se traduire immanquablement par un mieux-être pour le plus grand nombre.
Du 17ème siècle au 20ème siècle finissant, nous avons assisté à une croyance aveugle en un avenir toujours meilleur. Mais la découverte des effets pervers du progrès techno-scientifique (depuis les gazés de la première guerre jusqu'aux risques potentiels des OGM, en passant par le bio terrorisme, la pollution ou le clônage reproductif) oblige à poser la question de ses limites.
Le design, dont l'utopie se fonde sur le bien-être pour tous à travers la recherche d'une bonne forme ou celle d'une forme appliquée aux innovations technologiques et leurs nouveaux usages, a toujours été associé à l'idéologie du progrès. Considérant cet état de faits, il nous a semblé opportun de questionner, de repenser, voire redéfinir cette notion de progrès à travers les nano et micro technologies.Il s'agissait avant tout d'un travail d'anticipation et d'application, l'objectif étant bien sûr la création d'objets liés à des situations concrètes, qui mettent en œuvre ces technologies et interrogent des domaines aussi variés que la réalité augmentée, le bien-être, le confort (moderne), les loisirs, etc.
Le projet s'est déroulé en quatre temps :
Dans un premier temps, les élèves devaient effectuer des recherches, par groupes de travail, sur ces thèmes :Définir ce qu'est l'innovation au travers de 10 objets, du 19ème siècle à aujourd'hui : les sélectionner, les situer chronologiquement et dans leur contexte historique, expliquer en quoi ils représentent une innovation (pas seulement innovation technologique)

Faire la même chose pour la notion de progrès, avec un regard analytique et critique Faire l'état des connaissances actuelles notamment sur les nanotechnologies, les applications déjà commercialisées.
Qu'en est-il de la réalité augmentée ? Interroger la question de l'éthique, de l'impact environnemental. Cette recherche documentaire a permis de constituer une collection d'images qui fut classée et organisée afin de devenir une banque de données sur ces technologies - commune à tous - constituant de fait la « culture » de ce projet.Au cours de cette phase, les élèves ont rencontré les équipes du partenaire qui leur ont donné un premier brief sur les recherches en nanotechnologies chez Minatec/IDEAs Lab et sur leurs attentes en matière d'anticipation et d'application.Dans un deuxième temps, chaque élève a choisi et défini son thème personnel de recherche. Ce thème devant explorer la question du progrès à travers des situations quotidiennes, et être approuvé par le partenaire lors de la réunion de présentation des intentions.
Au cours de cette phase, les élèves ont été invités à participer à une journée de séminaire « Micro et nanotechnologies pour les partenaires de Minatec Ideas Laboratory » qui se tenait à Grenoble (24 avril 2007). À l'issue de cette phase, chaque élève a élaboré un scénario, présenté (vidéo, photos, dessins) à l'équipe de Minatec/IDEAs Lab qui suivait très régulièrement les projets. Ils ont ensuite présenté un avant-projet sous la forme de plans coupe élévation, échelle 1, avec une maquette de principe lorsque le projet le permettait.Enfin, les élèves ont développé leur projet, en collaboration étroite des ingénieurs de Minatec, réalisé une maquette et conçu une présentation audiovisuelle de simulation pour la présentation finale au partenaire.