ENSCI - Les Ateliers

Recharge d’énergie et appareil d’éclairage

Du 28/09/2010 au 28/01/2011

Ce semestre nous avons travaillé sur 3 sujets courts et distincts les uns des autres. Chacun de ces projets a été effectué sur une durée comprise entre 2 et 6 semaines. Cette série de projets courts permet de développer, de prime abord, un rapport plus spontané et plus intuitif à la création.
Certaines composantes essentielles d'un projet (matériaux, expression plastique et usage) sont déclinées à travers les sujets énoncés ci-dessous de manière distincte, en y effectuant une sorte de zoom à chaque fois.

1 - Recharge d'énergie et appareil d'éclairage / Schneider

Zoom : Usage

En partenariat avec Schneider, il s'agissait de concevoir un appareil d'éclairage à énergie solaire pour des pays en voie de développement. Près de 2 milliards de personnes n'ont pas accès à l'électricité dans le monde. Il est alors difficile à cette population de s'affranchir du rythme solaire. De plus, les appareils d'éclairage à pétrole utilisés, sont dangereux et provoquent un grand nombre de décès.
En s'appuyant fortement sur les usages et le contexte, il s'agissait de concevoir une petite unité de production d'électricité et un appareil d'éclairage. Cette nouvelle source d'énergie permettra également de recharger un téléphone portable.
De technologie éprouvée, l'appareillage était constitué d'un panneau solaire, d'une petite batterie et d'une source lumineuse à LED et d'une "armoire électrique de poche" : le batload.
L'aspect technique, bien qu'important, n'était pas la principale raison de ce projet. L'intérêt se situait ailleurs. Il était en direction de populations défavorisées où les infrastructures liées à l'énergie manquent. En répondant par l'autonomie énergétique et à une petite échelle, les étudiants devaient trouver des solutions humbles, astucieuses et économiques.
Ce projet s'est déroulé sur une durée de 6 semaines. Plusieurs interventions de notre partenaire ont permis de mieux contextualiser ce travail.

2 - 4e vitesse

Pour une durée de 10 jours, les trois Ateliers de projets présents au 4e étage se sont réunis autour d'un sujet et d'un thème commun.
Il s'agissait pour les élèves des différents ateliers, d'échanger, de partager et d'expérimenter leur travail avec les autres, et d'être suivis alternativement par les trois directeurs et leurs trois assistants.
Le principe de sujet retenu s'apparentait à un cadavre exquis. Ainsi le sujet sera composé de 4 indications : un contexte, une partie du corps, un verbe d'action et une typologie d'objet. Les élèves ont travaillé en groupe et chaque groupe a tiré au sort ces 4 indications et a conçu un projet les mettant en jeu.
La notion du corps, de la manipulation était une partie importante du sujet, et nous avons demandé aux élèves de s'impliquer le plus physiquement et et le plus concrètement possible.
En début de projet, nous avons fait appel à deux danseurs professionnels pour réaliser une performance de deux heures, ce qui a permis aux étudiants de mieux percevoir ce que nous attendions d'eux.

3 - Matériaux autocicatrisants / Arkema

Zoom : Technologie

En prenant comme point de départ la performance de ces nouveaux élastomères supramoléculaires, il convenait d'en exploiter leur caractéristique principale : celle de se réparer.
Par exemple, si l'on découpe ce matériau avec une paire de ciseaux, il suffit de mettre en contact les deux parties, et en quelques minutes les deux morceaux se « recollent » sans qu'aucune cicatrice ne soit visible. En vingt quatre heures, le matériau aura retrouvé 100% de sa solidité.
Certaines applications existent déjà : peinture de carosserie anti-rayures, semelles de chaussures, gants, …

Ainsi, cette caractéristique rend la matière identique au comportement que peut avoir la peau. D'autre part, certains de ces matériaux sont 100% recyclables et d'origine végétale.
Les étudiants devaient donc trouver de nouvelles applications en s'appuyant sur ces caractéristiques particulières.
Ce projet, d'une durée de 4 semaines, a été réalisé en partenariat avec la société Arkema. Ils nous ont donné une expertise et de la matière nécessaire pour expérimenter.
Une sélection des 3 projets ont permis la réalisation d'une exposition et d'une présentation publique lors des portes ouvertes.