ENSCI - Les Ateliers

Télécommande simplifiée

Du 29/09/2011 au 31/01/2012

Contexte

Le développement des technologies numériques offre des perspectives spectaculaires en termes de services à domicile, d'accès à la connaissance, d'échanges et de communication. Toutefois, les instruments et interfaces qui permettent d'en tirer parti restent principalement conçus sur des critères de technicité et de performance. Ils créent une impression d'accélération du monde entraînant un désintérêt, voire même un sentiment d'exclusion chez un grand nombre de personnes, notamment les personnes âgées.

Il s'agit donc pour le designer de créer des interfaces destinées à tous ceux qui souhaitent se libérer d'un dictat de la complexité et d'un langage technoïde, à ceux qui s'en sentent aussi inexorablement exclus.

L'EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne)+ECAL Lab nous propose de réfléchir sur cette nouvelle forme de fracture sociale. Grâce à leurs expertises technologiques et à différentes études menées sur la perception des NTIC par les personnes âgées, il conviendra de repenser ces nouveaux instruments, de manière à les rendre plus accessibles, simples et désirables.

Sujet

Concrètement, il s'agira de travailler à l'élaboration d'une télécommande de télévision simplifiée, qui repense le contexte d'utilisation, la notion d'usage, d'interaction physique, de matérialité et bien évidemment de langage visuel.

Les télécommandes se multiplient pour de nombreux appareils : téléviseurs, domotique, etc. Elles rassemblent généralement la totalité des fonctions des appareils commandés. Or, la plupart du temps, seules quelques fonctions sont nécessaires. Il convient donc de repenser les systèmes de télécommandes en proposant des objets qui permettent d'effectuer les opérations essentielles selon un nouveau scénario d'usage, qui emporte l'adhésion de l'utilisateur par sa fonction, mais aussi par l'intérêt qu'il procure (perception tactile, gestuelle, esthétique, statut matériel, références typologiques). L'exploration et l'expérimentation offrent un champ très vaste si l'on pense au contexte d'utilisation, à la gestuelle, à la réalité matérielle et au matériau de l'objet, …

Ce travail a pour but de dépasser largement le public des personnes âgées : il contribuera à une réconciliation plus large avec un monde dont le savoir et les échanges se situent toujours davantage dans les espaces numériques. Le travail consistera entre autres à développer des interfaces et des objets associant l'esprit d'innovation à des valeurs émotionnelles qui dépassent celle de la performance, en se référant par exemple à des univers culturels traditionnels, à des scénarios ludiques ou à des sensations tactiles renouvelées.

Démarche pédagogique 

Ce sujet en partenariat sera aussi l'occasion d'expérimenter une nouvelle formule d'enseignement. Coordonnés par Jacques-François Marchandise, 2 ou 3 cours spécifiques à ce sujet seront programmés pour les élèves de l'atelier. Ce sera l'occasion de croiser beaucoup plus étroitement enseignement et projet. De plus, des intervenants viendront nourrir l'étude durant tout le semestre.

Ces cours ou ces interventions couvriront l'ensemble des problématiques inhérentes au sujet exploré : l'anthropologie, l'esthétique, l'électronique, les sciences cognitives, les NTIC, les matériaux, …

Objectifs

Toutes les propositions devront être crédibles et concrètes. Tant aux niveaux des technologies, des matériaux, que de l'usage. Par la suite certains projets seront retenus pour être prototypés et testés. Ces prototypes feront l'objet d'une exposition et d'une publication.

Pour information, d'autres grandes écoles de design sont invitées à travailler sur ce même sujet : Le Royal College of Art de Londres, Parsons The New School à New York et l'ECAL en Suisse.

Planning

 

  • Octobre-Novembre 2011: Exploration - Définition des intentions
  • fin Novembre 2011: Mid term review
  • Décembre 2011: Développement des projets
  • Janvier 2012: Communication - Présentation finale

Les projets retenus feront l'objet d'un travail complémentaire de Février à Juin 2012, pour être exposés à partir de septembre 2012.