ENSCI - Les Ateliers

Alessi connecté

Du 03/10/2017 au 26/01/2018

- Alessi connecté

Partenariat avec l’éditeur italien Alessi.

Il s’agira de créer de nouveaux usages et objets domestiques projetant l’histoire et la production d’Alessi vers les pratiques et les fonctionnalités offertes par les objets connectés.

L’internet des objets (IoT) est un enjeu majeur et contemporain qui redéfinit les usages de nos objets quotidiens et de son écosystème. Ces enjeux-là seront à croiser avec l’histoire et l’identité très riche de cet éditeur et fabricant, marqué notamment par sa culture du design, son niveau d’exigence, ses matériaux de prédilection (acier et plastique) et ses collaborations avec des designers reconnus.

Bon nombre de produits commercialisés par Alessi sont liés aux ustensiles de cuisine et aux arts de la table. Vous pourrez bien sûr inscrire vos propositions dans ce contexte, mais vous pourrez élargir le champ d’investigation si vous le souhaitez : sport, voyage, soin du corps…

Ce projet alliera donc le savoir-faire, les qualités d’expression et la sensibilité portés par la marque, avec de nouvelles possibilités d’interaction et de services augmentés permis par la mise en réseaux des objets domestiques.

Alessi se présente comme « l’Usine à rêves », il conviendra donc d’intégrer au mieux cette dimension onirique qui projette de l’imaginaire et de la poésie dans nos objets quotidiens.

Ce sujet permettra de s’intéresser également à l’éthique de l’entreprise, et à la dimension critique liée à la privacy des usagers, à la gestion et au business des datas inhérente aux objets connectés.

Nous prévoyons de faire intervenir un expert durant ce projet

- WindLass

Partenariat avec la Satt Lutech et l’UPMC.

Sur la base des recherches du physicien Arnaud Antkowiak concernant une technologie biomimétique s’inspirant de la soie de capture d’araignée, vous devrez trouver des applications et des usages liés à ce nouveau matériau.

Les propriétés d’élasticité et de légèreté de ce matériau sont exceptionnelles, car la fibre peut s’allonger 1000x et ne subit pas de fléchissement gravitaire (le fil reste droit et tendu, il s’adapte aux effets de tension et de compression).

Cette matière est à l’heure actuelle prototypée sous la forme d’une membrane polyuréthane de nano-fibres non tissées qui doit être mouillée pour atteindre ces performances. Elle se comporte comme une membrane solide en extension et comme un film liquide en compression.

En partenariat avec l'un des laboratoires de physique mécanique de l'Université Pierre et Marie Curie nous pourrons mener une série d’expérimentations et de manipulations d'échantillons de cette matière, pour imaginer à partir des propriétés identifiées des utilisations et applications possibles en termes d'usages innovants, de mises en forme et énoncer les contextes dans lesquels sont révélés la pleine mesure de ses capacités.

Recommandations :

Pas de pré-requis

Groupe de deux possible

Calendrier

Nous commencerons par le projet Alessi, dont la première phase se terminera fin novembre.

A l’issue de celle-ci, nous ferons une sélection. Les projets retenus seront développés jusqu’à fin janvier par les élèves. Pour ce faire, ces élèves ne participeront pas au projet Windlass. A ce jour, les projets sélectionnés (ainsi que ceux de l’atelier de François Azambourg) devraient faire l’objet d’une exposition lors de la Fiera de Milan en avril 2018.

Le projet Windlass s’étendra de début décembre à fin janvier.