ENSCI - Les Ateliers

Muista

Par Élise CARON -

Quoi de plus fascinant qu'un matériau capable de se cicatriser qui ne soit pas de la peau? Différentes expérimentations ont vite crée un lien très physique entre ce matériau et moi. En cohérence avec ce sentiment, j'ai donc voulu rapprocher le Reverlink de la peau sous deux aspects: l'associer avec du cuir et le porter sur le corps. Sa couleur ambre et sa capacité de mémoire sont les caractéristiques avec lesquelles j'ai souhaité travailler. Il en résulte un "bijou d'histoire" permettant à celui qui le porte de garder des traces des évènements de sa vie ou de changer l'aspect de son bijou au grès de ses envies en enlevant et recollant certaines parties ou en marquant le Reverlink pour garder un souvenir.