ENSCI - Les Ateliers

Blop

Par Marc SARRAZIN -

À la veille du papy boom, les problèmes de dos sont un des troubles majeurs de notre société vieillissante. Aussi, le marché du mobilier domestique d’aide au relevage va croître ces prochaines années. L’offre actuelle issue pour la plupart du milieu hospitalier n’est pas en phase avec cette future génération du troisième âge. Elle est perçue comme une intrusion de la sphère médicale. Ce type de mobilier est difficilement accepté par des personnes qui n’admettent pas leurs pathologies ou qui les dissimulent.

Blop est un mobilier dont l’aide à l’assise et au relevage se fait discrète. Ce n’est ni un fauteuil (trop exclusif), ni un canapé (qui renforce la sensation de solitude si une place est vide). Sa typologie, proche de la méridienne, génère une extension de l’assise, espace qui peut être investi par des effets personnels ou un invité de passage.

Blop se divise en trois niveaux.

  • Sa base massive, qui renferme le dispositif d’aide au relevage (moteur électrique et crémaillère) permet de bien l’ancrer visuellement au sol.
  • La zone définie par un changement chromatique, est une zone en «mouvement ».
  • L’assise en mousse à mémoire de forme se relève avec une cinématique de translation. Elle est recouverte d’une housse en feutre hydrophobe surpiquée. Les surpiqûres qui évoluent en dosseret, induisent une notion de confort et permettent une liaison plastique avec l’accoudoir amovible. Cet accoudoir nécessaire au relevage ou à l’assise est traité comme un objet-sculpture qui crée un décalage. La tablette en polypropylène et aluminium peut se glisser en toute légèreté sous la base.

L’ensemble dossiers et accoudoir résidant jouent sur des changement de niveaux qui apportent une certaine finesse. La télécommande en textile thermo-compressé est fixée à l’accoudoir telle une étiquette de vêtement.

L’ensemble forme un objet stable, confortable et dynamique à la fois, sans cotation médicale.