ENSCI - Les Ateliers

Air en forme...(3 projets)

Du 01/09/2004 au 28/02/2005

1- Air en forme
Zoom « matière »
Durée : 3 semaines
Finalisation : Maquette de principe, planches graphiques.


À partir des propriétés de l’air et de ses différentes formes (vent, air comprimé, souffle,…), il s’agit de concevoir un objet qui mette en avant une de ses qualités ou propriété. On peut donc intervenir autant sur un sèche-cheveux que sur une girouette, ou encore un ventilateur etc… Nous laisserons volontairement de côté tout ce qui est cerf-volant, planeur…Les contraintes aérodynamiques étant trop fortes dans un temps si court.
Bien qu’étant un gaz, l’intérêt de ce projet est de considérer l’air comme une matière. Matière ayant des propriétés physiques, une pression, une température.
Certains travaux pourront faire l’objet d’une exposition au « Festival du vent » à Calvi (en cours de négociation).

 

2- Texture visuelle

Zoom « forme et sens »
Durée : 4 semaines
Finalisation : Maquette en blanc, planches graphiques

Il s'agit de concevoir une texture murale. On travaillera cette texture en étroite relation avec un espace domestique (la cuisine, la salle de bains, la chambre à coucher). Votre projet doit établir une relation de sens entre cette texture et le lieu qui l'accueille. Vous pouvez vous appuyer sur tous les phénomènes et sensations se déroulant dans ces lieux (la buée, le son, l'eau, la pénombre, …) pour formaliser cette texture. Cette texture est avant tout perçue visuellement, les sensations tactiles se faisant dans un second temps. Il faut donc travailler l’image que provoque la sensation du toucher, dans l’entremêlement de la couleur, du graphisme et du relief. Tous les supports peuvent être envisagés (carré de céramique, papier peint 3D, panneaux de bois,…). Un apprentissage en fraisage numérique est souhaité pour aboutir les maquettes.

 

3- Design étymologique
Zoom « usage »
Durée : 3 semaines
Finalisation : Maquette en blanc, planches graphiques

À partir de l’étymologie des mots désignant des objets ou des meubles, on interrogera les usages de ces mêmes objets selon le sens perdu de leur propre racine. Ainsi un tabouret pourra-t-il redevenir une pelote à partir de son origine de bobine. Ou encore une table se souviendra de sa métamorphose en tableau, etc… En « décortiquant » le mot désignant la chose, il apparaît que leur forme et leur usage subissent des métamorphoses, des contractions, … qui changent la nature de leur fonction. C’est cette fonction qu’il vous faut réinterroger et réactualiser.