ENSCI - Les Ateliers

Chambre d'hôtel

Du 01/02/2005 au 31/07/2005

Définition du projet 

Rentrer la première fois dans une chambre d'hôtel peut-être à la fois une grande surprise et d'une profonde banalité. Surprise, car la chambre est par définition le lieu privilégié de l'intimité et de l'intériorité. Et sentir ce lieu intime « partagé » par d\'autres peut sembler dérangeant et paradoxal. Banal aussi, car l'offre de l'hôtellerie tend à uniformiser les goûts, les circulations, les matériaux,… au point de ne plus reconnaître l'identité du pays ou de la ville dans laquelle on est. Ainsi, le voyageur est souvent plongé dans la répétition d'une même chambre quel que soit le lieu ou ce qu'il y fait.Car les pratiques qu'on peut y faire sont multiples : travailler, méditer, être en galante compagnie, cuver son vin, se laver, regarder un film, y faire sa gymnastique,…et accessoirement y dormir un peu.

Il conviendra de réfléchir sur l'organisation spatiale, la relation du lit (s'il y en a encore un…) et de la salle de bain, la proximité du bureau, la relation à l'extérieur (fenêtre). De même, les meubles devront être en parfait accord avec l'intention posée précédemment dans la définition de l'enseigne hôtelière.

Notre propos sera en tout point de rompre avec la quotidienneté et les habitudes. Aller dans un hôtel est pour beaucoup un moment particulier, souvent synonyme de vacances, de nouveauté (la découverte d'une ville). Pourquoi dans un tel contexte vouloir reconstituer et revivre coûte que coûte son « chez-soi » ? Ceci est imaginable en effet pour tous les « voyageurs professionnels », qui effectivement peuvent trouver un réconfort en retrouvant toujours la même chose quel que soit le lieu. Nous n'orienterons pas notre recherche dans ce sens. Notre regard se portera plutôt vers un utilisateur «occasionnel ».

 
Enjeu et démarche
Le sens de ce projet dans notre atelier est bien évidemment d'expérimenter de nouvelles relations et pratiques de ce lieu. Il s'agira d'aborder de multiples échelles (meuble / espace) et d'effectuer un travail de communication pour rendre cohérents ces différents aspects. C'est avant tout un travail de synthèse.