ENSCI - Les Ateliers

4 projets

Du 01/09/2007 au 29/02/2008

Fil d'acier soudé, bijou, parallélogramme déformable, planter un objet

Intention

Afin de redonner du dynamisme et de la diversité dans les projets, nous proposons de travailler autour de 4 sujets distincts au cours de ce semestre. Chacun de ces projets sera effectué sur une durée d'1 mois maximum. Cela permettra de redonner de l'importance à l'intuition, à la spontanéité et à la faculté de rebondir rapidement. Les sujets sont délibérément différents les uns des autres afin de mettre l'étudiant dans une situation proche du travail en agence. Les composantes essentielles du projet (technique, process et matériaux, expression plastique et usage) sont déclinées à travers les sujets énoncés ci-dessous de manière distincte, en y effectuant une sorte de zoom à chaque fois.

Organisation

Chaque étudiant choisira au début du semestre l'ordre dans lequel il souhaite mener les 4 sujets. À la fin de chaque mois, le rendu portera donc sur l'ensemble des sujets. Ainsi, au fur et à mesure des présentations, les projets pourront s'enrichir des propositions émises par les étudiants précédents.

Sujets

• Fil d'acier soudé :

Zoom : Process et matériaux

Il s'agira de concevoir un meuble ou un objet réalisé en fil d'acier soudé. On prendra appui sur les différents modes d'industrialisation pour que les projets soient au plus près de la réalité de production. Les principales qualités d'un objet fabriqué de cette manière sont la légèreté, tant physique que visuelle, la résistance mécanique et le coût relativement réduit de la mise en œuvre. Les propositions devront exploiter au mieux ces caractéristiques. Afin de mieux appréhender les process, nous organiserons une visite en usine. Au niveau de la formalisation, les étudiants devront réaliser un prototype.

 

• Un bijou :

Zoom : Expression plastique

Les étudiants devront travailler autour d'un bijou : collier, bague, bracelet, boucle d'oreille…

Il s'agira de travailler le dessin de cet accessoire de la manière la plus expressive possible. Au vu de la petitesse de l'objet, toute l'attention sera portée sur les détails. Un bijou pouvant se voir à un mètre comme à deux centimètres de distance, il conviendra d'appréhender le rapport à l'échelle du bijou vis-à-vis de la personne qui le porte. Le rendu se fera sous forme de dessin. Pour enrichir le projet, un intervenant viendra nous parler de l'histoire, des symboliques, des cristaux et des modes de fabrication des bijoux.

 

• Parallélogramme déformable :

Zoom : Technique et géométrie

En comprenant la cinématique et la géométrie du parallélogramme déformable, les élèves devront réaliser un objet, un meuble ou un luminaire. À travers la simplicité relative de cette cinématique, l'enjeu sera de trouver ou de redécouvrir une grande diversité d'application. Le parallélogramme déformable est en effet déjà présent sur des objets aussi distincts que des lampes d'architectes, des dessous-de-plat, des crics ou encore des sièges releveurs. Le rendu prendra la forme de planches graphiques associées à des maquettes de principe.

 

• Planter un objet :

Zoom : Usage et action

À travers une action simple, il s'agira de concevoir des propositions prenant ce geste pleinement en compte. La typologie des propositions reste libre : meuble de jardin, clou, parasol… La proposition devra exprimer pleinement cette manière (souvent brutale) de fixer un objet sur un sol ou un mur. Le rendu prendra la forme de planches graphiques associées à des maquettes.