ENSCI - Les Ateliers

Des plaisirs de la nourriture au design

Du 01/09/2002 au 01/02/2003

De la gastronomie à la nourriture industrielle, il semble n'y avoir qu'un pas que de nombreux grands chefs ont franchi depuis longtemps… Le marketing a très largement investi le terrain … mais quelle place peut prendre le designer dans cet univers des sens qui devient de plus en plus industriel ?

Objectifs pédagogiques

Le semestre dernier nous a conduit de la marque au produit dans un processus de création où l'établissement de valeurs fortes attachées à la marque a guidé toute la conception des produits. D'une manière similaire ce semestre, nous allons nous attacher aux valeurs de plaisir associé à la nourriture pour apprécier comment elles peuvent initier le processus de création de design et générer des produits plaisir.

Partir du plaisir associé à la nourriture pour explorer le champ et les limites d'intervention du designer dans le monde alimentaire jusqu'où le plaisir peut conduire la démarche de design - Jusqu'où le design peut accompagner l'aliment ?

Étude

Au menu, 4 projets, menés en parallèle ou successivement sur 4 grands axes d'étude :

1 – La place du design dans la Grande Cuisine :

  • Dans l'acte d'initiation (aliment ou œnologie)
  • Dans l'élaboration l'excitation des papilles (la carte ou le visuel d'un plat)
  • Dans la mise en scène (présentation d'assiette ou la chaise d'un restaurant…)

2 - Le design d'un objet directement associé à un aliment 

  • la surprise de l'œuf Kinder, la cuillère de glace portative…
  • dans le détournement de positionnement (par ex : du produit lacté à la cosmétique)

3 - Le design d'un aliment ou d'un plat dans son rapport à l'objet. 

  • la soupe pour une cuillère
  • le riz du bol
  • les pâtes d'une assiette

4 – les valeurs du packaging d'un aliment industriel 

  • dans la consommation du produit (consommation dans la rue)
  • en instituant un rituel pour l'aliment de synthèse comme référent ou nouveau repère (surimi, confiserie,…)

 

Différents partenaires sont actuellement contactés pour animer cette exploration qui devra être la plus ouverte possible. La définition exacte du projet développé dans chaque axe se fera ultérieurement en accord avec les partenaires définitifs (contacts en cours avec NESTLE, SODHEXO, mais aussi des grands chefs et une Ecole hôtelière…) 

Ce qu'on va apprendre

A observer un monde connexe et à transposer ses valeurs de plaisir dans un acte de création industrielle qui abordera : la communication, le packaging et le produit. 

Critères de validation

4 exercices de créativité qui seront évalués sur les capacités de projetation spontanée :

  • imagination et créativité
  • matérialisation rapide d'un concept
  • force de communication et lisibilité du concept

Nota chaque projet fera l'objet de critères de validation spécifiques