Raphaël PLUVINAGE

Est-ce une quête impossible que de recréer l'ensemble des composants électroniques existants, sur du papier, avec des encres et des matières spécifiques ? En voici le résultat. Ce projet démontre que derrière la magie de nos machines, se cache un monde de matières avec ses formes, voire ses odeurs. Cette exploration de l'électronique, en tant que série de réactions chimiques ou de principes physiques, est incarnée dans Papier Machine, un cahier de douze jouets électroniques en papier, à couper, dessiner, plier, assembler et déchirer.

Ces jouets sont sérigraphiés avec des encres aux différentes propriétés électriques : à base d'argent, de carbone, de cadmium et Leuco-colorant. Le support papier permet de sortir le principe chimico-physique de l'encapsulation, boîte noire du composant, et ouvre vers un usage plus malléable de cette électronique.

 

Direction de projet David BENQUÉ
Rendre tangible

Composants électroniques en papier