CHARTE RESPECT, ÉGALITÉ ET PARITÉ


1. Protéger les individus

La communauté de l’école s’engage à prévenir et lutter contre les violences sexistes et le harcèlement sexuel et moral et à proposer à chacun et chacune un environnement respectant son identité et son intimité.

— Dans ce cadre, une information sera communiquée via différents canaux.
— Des personnes de référence seront identifiées et chargées de coordonner l’action de l’établissement en matière d’égalité et de lutte contre les violences et les discriminations.
— Des procédures de remontées d’informations seront mises en place et explicitées, afin de recueillir la parole des victimes ou des témoins tout en respectant la confidentialité.
— Les différents recours possibles seront communiqués explicitement aux victimes de violences ou de harcèlement.
— Les structures d’aide, de soutien et d’écoute mises en place, au sein ou à l’extérieur de l’établissement, seront communiquées de manière large.
— Des procédures claires et transparentes d’enquête et de sanctions seront ré-affirmées, afin de sanctionner d’éventuels auteurs de violences ou de harcèlement sexuel et moral.


2. Faire évoluer nos organisations et les conditions du travail

La communauté de l’école s’engage à lutter contre les stéréotypes sexistes, à promouvoir l’égalité et à veiller à l’équité, notamment en ce qui concerne l’accès aux postes et responsabilités, ainsi que dans le cadre des différents processus de recrutement.

— En collaboration avec les membres associatifs et ministériels, sensibiliser l’ensemble du personnel et les élèves aux attitudes discriminantes, ainsi qu’à toutes les formes de violences sexistes et sexuelles.
— Systématiser la parité dans les jurys d’admission, de fin de phase et de diplôme.
— Tendre vers la parité dans les équipes pédagogiques et administratives (à l’aide d’outils, veiller à l’égalité dans les processus de recrutement).
— Promouvoir une égale représentation des femmes et des hommes dans le corps professoral, ainsi que dans l’encadrement des mémoires et des projets de diplôme.
— Systématiser la parité dans la représentation des femmes et des hommes dans les instances de décision et consultatives (conseil d’administration, conseil d’orientation pédagogique…), si possible par catégorie.
— Résorber le cas échéant les écarts de rémunération pour les personnels exerçant des fonctions et ayant une expérience équivalentes.
— Veiller à assurer l’égal accès des femmes et des hommes aux possibilités de formation continue, d’évolution et de promotion au cours de leurs carrières ;
— Favoriser au mieux l’articulation entre la vie professionnelle et la vie privée des personnels.
— Se doter d’éléments de mesure, et développer a minima, des statistiques sexuées sur l’emploi et les carrières au sein de l’établissement


3. Faire évoluer les référentiels culturels

La communauté de l’école s’engage à promouvoir et transmettre une culture de l’égalité, à travers les représentations enseignées, la diversité des formes pédagogiques ainsi que des corpus étudiés.

— Promouvoir la représentation des femmes dans les contenus enseignés, tant dans les champs pratiques que théoriques du design.
— Apprendre à identifier et déconstruire les représentations stéréotypées liées historiquement aux métiers du design.
— Ouvrir les ateliers de projet à des sujets plus variés susceptibles de correspondre à des sensibilités et à des besoins contemporains, souvent exclus par des représentations binaires issues des logiques commerciales.
— Veiller à ce que la culture de l’égalité soit intégrée et discutée dans toutes les formes d’enseignement : workshops, cours et pratique en atelier, conférences et interventions extérieures.
— Accompagner la construction des parcours professionnels des élèves, en veillant à la mixité des parcours et des réseaux mis en valeur dans le cadre des enseignements et des rencontres professionnelles.
— Encourager la constitution de réseaux d’élèves pour aider à consolider le parcours de chacun et de chacune.
— Créer des espaces d’échanges et de formation en vue de prévenir la diffusion de stéréotypes sexistes dans l’enseignement.
— Soutenir les initiatives étudiantes visant à lutter contre le sexisme dans les activités de l’école et dans la vie étudiante.
— Développer les statistiques sexuées sur les parcours professionnels des alumni.