Chaire s'entendre


LES PROJETS PAR MISSION

Pour cette chaire, l’expérience acoustique et sonore au travail est donc envisagée d’un point de vue systémique à la fois théorique et pratique ; en analysant les usages, les pratiques et les recherches existantes et en développant un ensemble de propositions et de projets prospectifs. Chaque mission devra être validée et précisée avant démarrage par le comité de pilotage et l’équipe en fonction des priorités, du budget et de l’avis du conseil scientifique.

 


UNE CHAIRE DE RECHERCHE PARTENARIALE SUR L'EXPÉRIENCE SONORE

Ce partenariat entre l'ENSCI, à travers le Centre de Recherche en Design, et le groupe CLEN, fabricant de mobilier de bureaux a donné lieu à la création de la chaire "S'entendre - expérience sonore des espaces partagés".

La maîtrise du bruit et de l’ambiance sonore d'espaces partagés est devenue un enjeu important pour la santé et le bien être des personnes au travail, mais aussi pour les performances et les résultats du travail. C'est sur cette problématique particulière qu'un industriel et une école de design se sont rapprochés pour donner naissance à une chaire.

Celle-ci est dirigée par Roland Cahen, designer sonore, enseignant-chercheur à l'ENSCI et membre du CRD (Centre de Recherche en Design).
"S’entendre" c'est affirmer qu'il s'agit à la fois de s’accorder et de s'écouter. Pour l'ENSCI et CLEN, il s'agit d'une véritable "co-création industrielle".


POSITIONNEMENT DE LA RECHERCHE

Dans les nouveaux espaces de travail : espaces de bureaux ouverts, incubateurs, fablabs et plateaux polyvalents, travail à la maison et télétravail, les activités des employés sont de plus en plus diversifiées. L’environnement de travail doit permettre dans le même espace-temps la concentration individuelle, les échanges oraux et les émissions sonores mécaniques ou électroacoustiques.

La maîtrise du bruit et de l’ambiance sonore de ces espaces est devenue un enjeu important pour la santé et le bien être des personnes au travail, mais aussi les performances et les résultats du travail. C’est le verrou que nous entendons adresser en montrant comment il est possible de rendre les personnes au travail maitres de leur expérience sonore, individuelle et collective.

Le mobilier peut jouer un rôle essentiel dans cette équation, dans la mesure où il est à la fois à portée de voix et de la main du personnel et participe activement à la configuration de l’environnement acoustique et sonore. 

Les dispositifs sonores électroacoustiques sont également de plus en plus présents dans les environnements de travail et dans les pratiques au travail : interfaces sonores, téléphonie, STT/TTS, agents vocaux, vidéoconférence, captation sonore, broadcast, public adress et intercom, diffusion musicale, etc.

Notre recherche en design portera donc à la fois sur les aspects matériaux, mobiliers, agencements, dispositifs et contenus sonores. 

L’expérience acoustique et sonore au travail sera envisagée d’un point de vue systémique à la fois théorique et pratique ; en analysant les usages, les pratiques et les recherches existantes et en développant un ensemble de propositions et de projets prospectifs. 

Les résultats attendus sont des maquettes expérimentales, des prototypes et des publications.


les attentes du Groupe Clen

Le Groupe CLEN qui fabrique déjà depuis de nombreuses années du mobilier de bureau acoustique souhaite approfondir cette question, innover et devenir l’un des leaders dans ce secteur d’activité. Le Groupe CLEN souhaite :

— Cultiver la question acoustique et sonore dans l’entreprise et auprès des agenceurs par des formations.
— Concevoir, designer et développer de nouveaux produits
— Rechercher des solutions innovantes à court, moyen et plus long terme.
— Inscrire cette recherche dans une démarche d’écoconception durable
— Communiquer et assurer la diffusion de l’innovation