Des projets lauréats de FAIRE Paris 2021

Parmi les 12 lauréats distingués cette année par le jury de Faire Paris initié par le Pavillon de l'Arsenal, trois anciens de l'ENSCI.

Miriam Josi et Stella Lee Prowse, toutes deux diplômées du Master of Science de l'ENSCI, Nature-Inspired Design (NID), les deux designers ont été sélectionnées avec leur projet "Back to dirt", étude et prototypage pour faire pousser dans le sol une chaise en mycélium. "La myco-fabrication utilise la croissance du mycélium - la structure racinaire des champignons - pour créer des matériaux à partir de déchets organiques. Back to dirt développe ce processus en explorant l'utilisation du sol en guise de moule pour faire pousser des objets. Ce processus permet d’éviter les étapes et conditions de la myco-fabrication traditionnelle comme la stérilisation, l'énergie supplémentaire, les moules plastiques... et porte sur le potentiel du mycélium à décontaminer les sols et à contribuer à la biodiversité." C'est la seconde fois que leur travail est primé puisqu'elles ont déjà remporté le Boisbuchet Residency award 2021.

Marlon Bagnou Beido, designer diplômé de l'ENSCI en Création Industrielle, avec Thomas Flores, architecte diplômé de la UDK de Berlin, ont été sélectionnés pour leur projet commun "Wool wall", étude et prototype pour explorer le potentiel de l’isolation biosourcée comme élément d’architecture. Leur projet "propose d’envisager l’isolation murale non pas comme une étape technique cachée du second-oeuvre, mais comme un élément typologique architectural à part entière, au même titre qu’une porte, un escalier, une fenêtre. Les isolants biosourcés ou recyclés tels que l’ouate de cellulose, la paille de seigle, ou la laine de mouton deviennent un terrain d’expérimentation, pour mettre en forme, finir, fonctionnaliser, des techniques d’isolation déjà existante."

Les précédents lauréats

Faire Paris 2017, Jean-Sébastien Lagrange, diplômé en Création Industrielle.
Faire Paris 2018, Leslie Gesnouin, Matali Crasset, Quentin Vaulot, Laurent Lebot, Victor Massip (les Faltazi), Xavier Figuerola, Alexandre Mussche, Yoann Ollivier, Jean-Christophe Devatine (Vraiment Vraiment), Isabelle Daëron, Pierre Charrié, Emma Lelong et Remu Nguyen, diplômé·e·s en Création Industrielle.
Faire Paris 2019, Alexandre Moronnoz, diplômé en Création Industrielle
Faire Paris 2020, Jean-Louis Frechin, Loïc Le Guen (No Design), diplômés en Création Industrielle

Lancée en 2017, par le Pavillon de l’Arsenal avec la Ville de Paris et le soutien de la Caisse des Dépôts de MINI et EDF, la plateforme FAIRE invite les équipes pluridisciplinaires à proposer des pistes de recherches et des expérimentations innovantes face aux grands défis urbains : proximité, soins, nature, énergie, matérialité, sécurité, mobilité, stock, flux... FAIRE interroge et explore les nouveaux usages et process de conception de fabrication de la ville.


11 diplômé·es aux ateliers Médicis

Pour sa 8e édition, onze designers, issu·es de l'ENSCi, ont été sélectionné·es dans le cadre des résidences de "Création en Cours" des Ateliers…

Lire la suite

Léa Schiavone primée au concours Déclics Jeunes

Lauréate pour son projet de diplôme en Création Industrielle “Un après l’autre”, elle a été récompensée pour son engagement en faveur de la santé.

 

Lire la suite

Lauriane Obry remporte la Bourse Agora pour la Recherche

Lauriane Obry, diplômée du Mastère Spécialisé® Création & Technologie Contemporaine primée pour son projet Tapixerie.

Lire la suite