Diplorama #9, au coeur de la scène émergente du design

Pour sa neuvième édition, Diplorama revient à l'ENSCi avec une exposition vidéo et des rencontres avec les jeunes diplômé·es autour de leurs projets. Tandis que des ateliers thématiques seront proposés au BiS.

Exposition Diplorama, à l'ENSCi du 11 avril au 15 mai 2023, entrée libre du mardi au samedi de 14h à 19h. Les rencontres et les ateliers sont sur inscription.

UN ÉVÉNEMENT AUTOUR DES DIPLÔMES EN CRÉATION INDUSTRIELLE ET EN DESIGN TEXTILE

Avec Diplorama, l’ENSCi-Les Ateliers restitue une année de recherches de ses diplômé·e·s en design textile et en création industrielle. Panorama d’une génération, ce rendez-vous met en exergue leurs approches du design comme vecteurs d’une transformation de la société. 

Diplorama est implanté, cette année, dans les locaux de l’ENSCi et formalisé comme une agora où ces jeunes designers présentent leurs recherches et réalisations par le biais d’une installation vidéo. Les mardis soirs l’installation prend vie avec des soirées thématiques où les designers viennent à votre rencontre pour montrer, expliquer et échanger autour de leurs recherches et d’un verre. Les samedis après-midi, les designers vous proposent des ateliers pour pratiquer leurs démarches ou leurs réalisations. 

Retrouvez tous les projets sur le site dédié

Identité visuelle : Camille Peyrachon
Scénographie de l’exposition : Hugo Le Guen
Conception et réalisation des vidéos : Simon Bouchaudy

Cette année, pour sa neuvième édition, Diplorama propose :

une exposition vidéo dans les locaux de l'ENSCi, entrée libre

— des soirées thématiques, les mardis soirs, où les designers viennent à votre rencontre pour montrer, expliquer et échanger, sur inscription.

— des ateliers au BiS, les samedis après-midi, sur inscription.

QUATRE RENCONTRES AVEC NOS DIPLÔMÉ·ES À L'ENSCI

Pour assister à ces rencontres, vous devez vous inscrire sur EventBrite.


Nouveaux regards pour l'industrie, le mardi 16 avril à 18h30

L’industrie est souvent ce qui permet la production et la distribution des objets pensés par le design. Ici s’opère un changement de rapport où le designer se met au service de l’industrie pour redynamiser un secteur d’activité, développer une gamme de produits ou encore ouvrir des possibles en termes de mise en forme de matériaux.

Avec les présentations de :

Claire Clément, Altérations - Observer la dégradation des matières pour créer des matériaux destinés à l’architecture
Manon Jacob, Champs colorés - Transmettre à l’industrie textile les potentiels colorés d’un territoire
— Jérémy Laurent, Les Adaptables - Équipements maraîcher modulaire et accessibles
— Hugo Le Guen, D’un siège à l’autre - Valoriser et repositionner les filières de production de sièges vosgiennes
Jeanne Mellon, Terre-Poreuse - Système d’irrigation passif et résilient à destination des espaces plantés en ville
Camille Sardet, Faire feu de tout bois - Une ressource urbaine pour revisiter les bûches de foyer domestique

Et les projets de Yann Estève, Céline Robert, Bertille Sionneau et Maïlys Vyers

Mutations des pratiques, le mardi 23 avril à 18h30

Certaines de nos habitudes sont ancrées culturellement parfois en dépit d’un bon sens technologique, social ou encore écologique. Repenser les manières d’arroser son jardin, de laver son linge ou encore de cuisiner permettent d’imaginer un futur proche plus inclusif, plus responsable et plus pérenne.

Simon Bouchaudy, Houlodyssée - Trois façons d’utiliser (directement) l’énergie des vagues et de la marée 
Dalva Rospape, Qui va Piano - Feu de bois et cuissons lentes
Suzelle Hamman, Pifomètre x Vue de nez - La transition écologique par le culinaire
Lucien Icard, Sans pression - Famille d’objets pour arrosage économe du jardin
Mathilde Lopez, Mollesse - Objets domestiques souples
Tom Vincent, En résonance - Relaxer par la vibration sonore

Et les projets de Sidonie Couedel, Solenn Fourtier, Arnaud Magnin et Dalva Rospape.

Héritage, médiation et transmission, le mardi 30 avril à 18h30

Comment garder en mémoire, partager et transmettre des pratiques, une histoire ou encore des savoirs à un public non averti ? Par la capacité du design à mettre en forme l’immatériel et la place importante laissée à différentes méthodologies de recherche, les projets présentés offrent des possibilités de médiation et de transmission à d’autres disciplines et d’autres héritages culturels.

Avec les présentations de :

Maxence De Cock, Lau terra que parla ! - Sentier d'interprétation d'une lande en Limousin
Camille Ferrer Gueldry, Topofil - Machine à tisser itinérante
Zineb Kertane, Au milieu des terres - Une domesticité infusée d’une double culture méditerranéenne 
Sandra Pizzorno, Underground - Un atelier scientifico-fabuleux à la rencontre du sol
Chloé Skrodzki, PLS : Pour La Suite - Les outils de représentation au secours de la formation
Alix Turcq, Outdoor Computer Club - Laboratoire de réappropriation de technologies obscures

Et les projets de : Daniel Cadot, Léo Dumont-Deslaurier, Victor Ecrement, Julie Hatton, et Alx Juif.

Espaces construits, le mardi 14 mai à 18h30

Si communément l’échelle de l’objet est celle du designer, celle de l’habitat ou encore de la ville peut aussi s’avérer être un terrain foisonnant pour la discipline. À travers différentes échelles d’interventions, il s’agit de questionner aussi bien l’intérieur que l’extérieur du bâti mais aussi de la ville et ses usages.

Alice Bertrand, Tout schuss - végétaliser des milieux naturels dégradés par l’activité humaine
Rose Deslandes, Remaillage - Requalifier l’urbain par les haies bocagères
Matthieu Locqueville, Chemin faisant - Outils d’aménagements pour commune rurale
Carla Noirclerc, IR System - Potentiel de la tenture dans la régulation thermique
Camille Peyrachon, Seuils - Surfaces de transition pour le bâtiment & l’habitat
Vassili Tchernitchko, (sans) contact - Ouvrir, fermer : repenser l’interaction gestuelle avec l’objet quotidien

Et les projets de : Léa Blouet, Juliette Collin, Inès de Chefdebien Zagarriga, Lucie Le Jeune et Léonore Monvoisin.

Trois Ateliers participatifs au BiS

Venez découvrir et expérimenter différentes pratiques du design aux côtés de trois jeunes diplômé·e·s en création industrielle et design textile.

Le vendredi 19 avril

Atelier en partenariat avec l'association de quartier QSB11. Comprendre le fonctionnement du corps humain - atelier à destination d’enfants avec Chloé Skrodski. Vulgarisation des organes du corps humain. Atelier réservé à QSB11, association d’animation et de prévention précoce qui développe des actions de proximité tournées vers les jeunes de 6 ans à 18 ans.

Le samedi 27 avril

Construction d’émetteur radio FM avec Alix Turcq. Découverte et compréhension des technologies de diffusion sans fil à l’aide de matériaux déchus (branchages, déchets).

Tissage d’observation - Encapsuler un souvenir dans la trame avec Camille Ferrer Gueldry. Initiation aux techniques de tissage à la chaîne en retranscrivant un paysage par le fil.

 


GUILLAUME BLOGET À LA CITÉ DU DESIGN DE SAINT-ETIENNE

C'est la deuxième exposition du cycle de monographies "Présent >< Futur" dédié à la jeunes génération de designers. Guillaume Bloget est également…

Lire la suite

Les nouveaux territoires du design - Enseigner

Un cycle de 3 conférences, organisé par le Design Spot, dont la première a pour thème : "Enseigner le design". Le 6 mars de 14h à 16h, au Lumen, sur…

Lire la suite

Soutenance publique des diplômes en Création Industrielle et en Design Textile - Printemps 2024

Une présentation en trois volets : l'élève présente son parcours dans l'école, son mémoire et son projet. La soutenance peut aussi être suivie en live…

Lire la suite